Société. Macron appelle les maires à nommer des rues en hommage aux soldats d’Afrique

Les goumiers nord-africains défilent à Toulon quelques jours après le débarquement de Provence.

Lors de la commémoration du 75e anniversaire du débarquement de Provence, le Président de la République a rendu hommage aux soldats, majoritairement issus des colonies : tirailleurs, zouaves, goumiers, spahis, etc. « Ils n’ont pas eu l’estime que leur bravoure exigeait », estime le Chef de l’État.

"Ils ont fait l'honneur et la grandeur de la France. Et pourtant qui d'entre nous se souvient aujourd'hui de leurs noms, de leurs visages ?". Emmanuel Macron appelé les maires de France à faire vivre « par les noms de nos rues, de nos monuments, la mémoire de ces gens qui rendent fier toute l'Afrique et disent de la France ce qu'elle est profondément".

Sur les 230 000 Français qui débarquent en Provence à partir du 15 aout 1944, près de 120 000 sont des goumiers, tirailleurs, spahis, ainsi que des Européens d'Afrique, originaires de 22 pays du Maghreb et d'Afrique noire. Certains s’étaient auparavant illustrés dans les campagnes de Tunisie et d’Italie.

Quelques semaines après le débarquement, les soldats noirs de l’Armée d’ Afrique seront renvoyés chez eux sur ordre du général de Gaulle et remplacés par des recrues des FFI lors du « blanchiment » des régiments.

Rached Cherif

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer