Tunisie. Le Lemon Tour lance sa campagne de crowfunding pour découvrir les trésors de Tunis autrement

Célia et Nicolas proposent un service de location de vélo pour visiter la banlieue nord de Tunis, dont une grande partie est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco

Carthage : le nom de cette ville de la banlieue de Tunis est un mythe à lui seul. Son histoire millénaire, ses leaders de légende, ses vestiges romains, son musée, sa basilique : Carthage regorge de sites connus ou moins connus qui attirent de nombreux visiteurs. Seul problème, la géographie et l’urbanisation de la côte de Carthage rendent difficile une visite exhaustive de son patrimoine dispersé à travers la ville. 

C’est ce constat qui a poussé un couple de Français fraîchement installés à Tunis à proposer une solution innovante et simple à la fois : la visite à vélo de Carthage et de ses environs. Avec le Lemon Tour, Célia et Nicolas proposent un service de location de vélo pour visiter la banlieue nord de Tunis, dont une grande partie est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

« La plupart des visiteurs se déplacent aujourd’hui en voiture autour des points d’intérêts les plus importants et passent à côté de petites merveilles patrimoniales, de points de vue sublimes sur le golfe de Tunis, et de la découverte des ambiances des différents quartiers », ont remarqué les deux promoteurs du projet. Le vélo apparaît donc comme « la meilleure solution pour découvrir autrement Carthage et ses alentours ».

Le service comprend également une carte sur lequel les cyclotouristes d’un jour auront le choix entre plusieurs parcours en fonction de la durée de visite et du niveau de difficulté. Ils pourront ainsi découvrir le patrimoine des villes de la Goulette, du Kram, de Carthage, de Sidi Bou Saïd et de la Marsa.

Un crowdfunding pour étoffer l’offre

« Nous ciblons évidemment les touristes en visite en Tunisie [les parcours sont déclinés en plusieurs langues, NDLR], mais aussi les Tunisiens, dont beaucoup nous disent qu’ils ne connaissent pas tous les sites de Carthage », explique Celia Corneil, la gérante de l’entreprise. Les parcours sont proposés avec des explications historiques sur l’ensemble des lieux à découvrir en chemin.

L’objectif affiché par la jeune entreprise est à la fois « de valoriser le patrimoine tunisien en faisant découvrir les trésors cachés de la banlieue nord, (…) de promouvoir le développement économique local », tout en démocratisant le cyclotourisme. Cette logique s’inscrit d’ailleurs pleinement dans l’ADN de la start-up, qui est portée par la société « Kandeel ». Cette dernière souhaite multiplier les projets de développement local en Tunisie : énergies renouvelables, tourisme alternatif, urbanisme durable, etc.

Pour poursuivre son développement, le Lemon Tour a lancé une campagne de financement participatif (crowdfunding). Les fonds levés serviront notamment à mettre davantage de vélos à la disposition des visiteurs et à proposer des vélos adaptés à chacun : vélos enfants, des vélos à assistance électrique ou même remorques pour les plus jeunes. Il est également prévu de varier l’offre de services avec des cours de vélo-école, un atelier de réparation et des visites guidées adaptées à chaque public.

Rached Cherif

RECETTES DU RAMADAN

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer