Tunisie.Prison à vie pour les auteurs des attentats du Bardo et de Sousse

Le tireur avait fait 38 morts sur une plage et dans un hôtel de Sousse, dont 30 touristes britanniques. Photo Seif Soudani/LCDA

Terrorisme - Les verdicts sont tombés ce weekend. Sept accusés ont été condamnés à la prison à perpétuité dans les procès des attentats du Bardo et de Sousse de 2015, suite à un procès marathon où des dizaines d’audiences avaient été réparties sur plus d’une une année et demie.

D'autres accusés, des complices dans la logistique des deux attaques, ont été quant à eux condamnés à des peines allant de 16 ans à 6 mois de prison, mais 27 accusés ont bénéficié d'un acquittement, un nombre élevé qui illustre la difficulté qu’a rentrée la justice dans le démantèlement d’un réseau complexe, tout en démêlant le vrai du faux.  

Verdict clément aux yeux du parquet

Tous les exécutants des attentats en eux-mêmes ayant été abattus par les raids respectifs au Bardo et à Sousse, il ne restait pour rappel que le volet organisationnel sur le banc des accusés. Dans ce procès ultra sensible, suivi en direct par les familles des victimes en France, et où des accusées avaient refusé de comparaître à cause de cette diffusion en duplex, aucune condamnation à mort n'a cependant été prononcée, malgré les requêtes du ministère public.

Une relative clémence qui n’est pas du goût du porte-parole du Parquet Sofiène Sliti, même si les peines de mort prononcées en Tunisie n’ont plus été appliquées depuis le début des années 90. Le parquet a tout de même décidé de faire appel, selon Sliti. Le feuilleton judiciaire de ces deux affaires n’est donc pas terminé.

Trois chefs d’accusation

Concernant le procès de l'attaque meurtrière du musée du Bardo, trois accusés ont été condamnés à la prison à vie pour « homicide volontaire », « participation dans un homicide volontaire », et « agression visant le changement de l'aspect civil de l'Etat ». Dans ce même procès, des peines d'emprisonnement allant de 16 ans à 1 an ont été prononcées et une dizaine d'accusés ont bénéficié d'un non-lieu, selon la même source.

Ce sont 25 accusés qui ont été poursuivis au total dans le cadre de l'attentat contre le musée du Bardo, 22 sont en détention et trois en état de liberté. Rappelons que l'attaque avait fait 22 morts le 18 mars 2015 : un agent de sécurité tunisien et 21 touristes parmi lesquels, quatre Français, quatre Italiens, trois Japonaises et deux Espagnols.

Quant à l'affaire de l'attaque contre un hôtel à Sousse, quatre accusés ont été condamnés à la prison à perpétuité pour les mêmes chefs d’accusation d’« homicide volontaire », « participation dans un homicide volontaire » et « agression visant le changement de l'aspect civil de l'Etat ».

Cinq accusés ont été condamnés à des peines variant entre 6 ans et 6 mois, et 17 accusés ont enfin été acquittés, a précisé Sliti. Au total 26 personnes ont été poursuivies dans cette affaire, 18 en détention et 8 en état de liberté, selon la même source. Nous y reviendrons.

>> Lire aussi : Tunisie. Attentat du Bardo : les accusés refusent de comparaître

Tunisie. Reprise du procès de l’attaque de Sousse

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer