Voyages.Le Venise de Rabah Ait-Hamadouche

crédits photos : RAH - Henglein and Steets/Cultura Creative/AFP - Norbert Scanella/Onlyworld.net/AFP- Norbert Scanella/Onlyworld.net/AFP - Henglein and Steets/Cultura Creative/AFP - Sofie Delauw/Cultura Creative/AFP

MAGAZINE NOVEMBRE 2017

Passionné de voyage, le journaliste (TF1, TV5, Capa...) a parcouru le monde et sillonné plus de cent pays. “J’ai eu un coup de cœur pour Venise dès ma première visite, quand j’étais étudiant.” Il est retourné à de nombreuses reprises dans cette ville qui a inspiré tant d’artistes et donné lieu à tant de chefs-d’œuvre. Rabah Ait-Hamadouche dévoile quelques raisons qui rendent la cité des Doges magique à ses yeux. 

Voguer à bord d’un vaporetto

Inspirante, féerique et romantique, la cité des Doges, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, dégage une atmosphère particulière. Je crois que l’une des meilleures façons de s’en imprégner est d’embarquer à bord d’un vaporetto, le fameux bateau-bus. Lors de la traversée du Grand Canal, on ne peut que s’émerveiller devant la succession de ponts, de ruelles étroites et des centaines de masques vénitiens qui décorent les vitrines. La lumière change tout au long de la journée et habille la ville de différentes couleurs. Je vous conseille d’emprunter la ligne N car la traversée de nuit est époustouflante !

S’octroyer une pause au Danieli

Après avoir visité quelques-unes des 123 églises de la ville, flâné dans les allées du marché Di Rialto, je m’octroie une petite pause. J’aime m’installer au coin de la cheminée et déguster un bon chocolat chaud dans le salon de thé du Danieli, un hôtel mythique aux murs centenaires. Situé à l’angle de la place Saint-Marc, cet établissement dispose aussi d’une agréable terrasse, parfaite pour les journées ensoleillées, avec une vue magnifique sur la lagune.

Le Danieli, Castello, 4196, 30122 Venezia VE

Se perdre dans les rues du Cannaregio

Près de 30 millions de touristes visitent Venise chaque année. J’aime échapper un peu à la foule. J’adore me balader et me perdre dans les rues du Cannaregio au nord de la ville. C’est un quartier populaire et animé ce qui le rend plus authentique. Situé à l’écart du circuit touristique traditionnel, il regorge de sites magnifiques à explorer. On y découvre des ponts, des églises et un passé surprenant : il a abrité autrefois le plus ancien ghetto juif d’Europe.

Un repas à la vénitienne

La gastronomie vénitienne est si riche ! Mais je peux conseiller les spaghetti al nero di seppia (spaghetti à l’encre de seiche) du restaurant Enoteca ai artisti. C’est une adresse très prisée à l’heure de l’apéritif. Pour l’apéritif comme les gens du cru, il faut se rendre près du Marché du Rialto à Al Marca. Vénitiens et touristes y sirotent un Spritz ou un verre de vin. On reste debout devant la petite échoppe, ce qui rend les échanges plus faciles et l’endroit convivial. Je conseille d’essayer leurs beignets de morue.

Enoteca ai artisti - Fondamenta della Toletta 1169/A, 30123 Venise

Al Merca - Campo Bella Vienna, Campo de la Pescaria, 213, 30125 Venezia

Retrouvez notre offre spécial abonnement magazine sur le web ici

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer