Covid-19. Tous les derniers temps forts mondiaux liés à la pandémie

 Covid-19. Tous les derniers temps forts mondiaux liés à la pandémie

Retour sur les dernières évolutions de la crise sanitaire Covid-19 à l’échelle mondiale. Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants.

En France, après Aix-Marseille et Paris, quatre autres villes, Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne, vont basculer samedi matin en zone d’alerte maximale. De nouvelles restrictions sanitaires sont à attendre.

France : reconfinements à échelle locale non exclus

En France, le conseil scientifique qui conseille le gouvernement n’a pas exclu vendredi la possibilité d’un reconfinement local “si nécessaire”, avertissant les Français qu’il fallait se préparer à vivre avec le virus jusqu’à l’été prochain. Son président a aussi évoqué la possibilité intermédiaire d’un couvre-feu.

La Haute autorité de santé (HAS) s’est de son côté dite “favorable” à l’utilisation des tests antigéniques de détection du nouveau coronavirus, plus rapides que le test de référence RT-PCR, dans le cadre d’opérations de dépistage ciblées (universités, Ehpad, etc.).

>> Lire aussi : “Il faut des tests et du matériel en priorité dans les Ehpad”

L’inquiétude monte en Europe

L’inquiétude est vive en Europe où la propagation du Covid-19 repart de plus belle. L’Allemagne, jusqu’ici plus épargnée que ses voisins, redoute même qu’elle ne devienne “incontrôlée”, tandis qu’à Madrid, une des capitales les plus touchées du continent, le gouvernement espagnol envisage d’instaurer l’état d’urgence vendredi.

Parlement européen : retour à Strasbourg

Le Parlement européen est “prêt” à revenir à Strasbourg lors de la prochaine session plénière prévue du 19 au 22 octobre, jugeant la situation sanitaire suffisamment bonne actuellement.

En raison de l’épidémie Covid-19, les eurodéputés n’ont plus mis les pieds dans l’hémicycle alsacien depuis sept mois et siègent à la place à Bruxelles.

La situation épidémiologique à l’échelle mondiale

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.063.346 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 11h00 GMT.

Plus de 36,5 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 25,3 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 212.789 décès, suivis du Brésil (148.957 morts), de l’Inde (106.490), du Mexique (83.096) et du Royaume-Uni (42.592).

Vaccin chinois, “un bien public mondial”

La Chine a annoncé avoir adhéré au mécanisme international de fourniture de vaccins anti-Covid 19 aux pays en développement, une initiative lancée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le géant asiatique est à la pointe de la recherche sur les vaccins avec onze projets en phase d’essais cliniques sur une soixantaine en cours dans le monde. Le président Xi Jinping avait promis en mai que tout vaccin produit dans son pays serait “un bien public mondial”.

>> Lire aussi : Vaccin anti-Covid-19 : les essais marocains sur le point de commencer

Donald Trump veut repartir en campagne

Quelques jours après avoir quitté l’hôpital où il était soigné pour son infection au Covid-19, Donald Trump a indiqué qu’il envisageait de participer à un meeting de campagne dès samedi en Floride, un Etat-clé pour la présidentielle du 3 novembre.

Peu auparavant, son médecin avait affirmé que le président avait “globalement extrêmement bien réagi au traitement” contre le Covid-19.

Paris-Roubaix annulé

L’édition 2020 de Paris-Roubaix, la “reine des classiques” cyclistes, a été annulée en raison du Covid-19, a annoncé vendredi la société organisatrice (ASO).

Avec AFP

>> Voir aussi : M.Benahmed (INSERM) : « Nous avons la collision de deux épidémies »

Malika El Kettani