Yassine Belattar en garde à vue pendant 7 heures

 Yassine Belattar en garde à vue pendant 7 heures


L'humoriste et animateur radio, Yassine Belattar a été placé en garde à vue pendant 7 heures pour "outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique" aux Mureaux dans les Yvelines. Remis en liberté, l'humoriste a qualifié l'affaire de "malentendu". 


C'est une histoire de retard qui est à l'origine du "malentendu"


Mardi 20 février aux Mureaux dans les Yvelines. Le fameux troublion, Yassine Belattar, connu pour son spectacle "Ingérable" et son émission "les 30 glorieuses" sur Radio Nova avec Thomas Barbazan, revient sur ses terres.Il connait bien la ville pour y avoir vécu quand son père, chauffeur de taxi, y a acheté un logement. Une ville également que l'humoriste avait visité avec le candidat Macron durant la campagne présidentielle. 


Invité ce mardi par le Président de la République et la ministre de la Cutlure, l'humoriste arrive trop tard pour faire partie du cortège présidentiel. Non loin de la médiathèque des Mureaux, vers 11 heures du matin, il se voit refuser l'accès au déplacement présidentiel par des policiers. Il aurait alors insulté l'un d'entre eux et sera placé en garde à vue pendant 7 heures. 


Yassine Belattar a été remis en liberté dans le cadre d'une composition pénale, c'est à dire que la personne reconnaît les faits reprochés et évite ainsi un procès. Joint par téléphone par l'AFP, il a expliqué qu'une policière lui avait fait "une remarque très désobligeante" devant ses enfants. "J'ai répondu et on s'est retrouvé au commisariat". Une confrontation devrait avoir lieu avec l'agent de police.


Finissant avec humour son intervention, il a indiqué "que le principal évenement de cette journée, c'est qu'Emmanuel Macron s'est rendu aux Mureaux"


 


 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).