France.Deux minutes sur le ring pour défendre son projet

C’était la grande finale nationale de la 8e édition du Startup Contest hier soir, le 11 décembre. 30 qualifiés pour deux prix. Il s’agissait d’un concours de business plan qui a la spécificité de se dérouler comme un match de boxe.

Ici, on parle round, ring et match. Il ne s’agit pas de boxe mais bien d’entrepreunariat. Lors du « Pitch Boxing Day », nom donné à chaque étape de ce concours, chaque entrepreneur doit défendre son projet : sur un ring de boxe, face aux caméras, au public et au jury, le candidat au concours présente son entreprise en création ou accélération lors de rounds de deux minutes. Le but était donc de se qualifier pour la finale de la 8ème édition du concours de business plan Startup Contest.

30 qualifiés pour deux prix

10 étapes de qualification « Pitch Boxing Day » se sont déroulées partout en France, dans toutes les régions métropolitaines, ainsi qu'une étape pour les DOM-TOM et les Français de l'étranger. Chaque région a ensuite qualifié deux entrepreneurs pour la finale nationale qui s’est donc tenue hier soir, le 11 décembre à Bobino, salle de spectacle mythique à Paris.

30 entrepreneurs ont été qualifiés pour deux prix seulement. Plus de 100 investisseurs, 100 partenaires et membres du jury et 500 entrepreneurs étaient présents lors de cette soirée exceptionnelle. Parmi les membres du jury, l’ancien ministre Arnaud Montebourg.

Le start-up contest, en quelques chiffres, ça donne : 50 lauréats, 3 000 finalistes en 8 années, plus de 150 emplois créés à terme et 20 millions de chiffres d’affaires cumulés.

Chloé Juhel

Plus d’infos ici :

www.startupcontest.fr

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

IL RACONTE

ON A TESTE

VOYAGES

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

RECETTES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer