Politique.Présidentielles en Tunisie : un Think Tank français contribue au débat

A quelques jours du scrutin présidentiel, un groupe de réflexion franco-tunisien organise un débat avec les représentants de chaque candidat. Loin de jouer le rôle du « prêt-à-penser », le Tunisian Think Tank préfère donner les clés pour comprendre les enjeux de cette élection. 

La Tunisie élira le successeur de Béji Caïd Essebsi le 15 septembre prochain. Son décès, en juillet dernier, a dopé le paysage politique du pays. En l’occurrence, 26 candidats et autant de partis politiques se confronteront aux urnes. Une première pour les Tunisiens, habitués jusqu’ici à un système binaire. En France, ils seront 700 000 à être appelés à voter et peu d’entre eux sont informés sur les modalités de ce scrutin.

Pour pallier ce besoin, le Tunisian Think Tank, organisation rassemblant les Tunisiens de France, propose ce vendredi 6 septembre un débat présidentiel avec les représentants de chaque parti politique. Lilia Bellil Manai, proche de Nabil Karoui (Qalb Tounes) ou encore Hela Aloulou, associée au chef du gouvernement Youssef Chahed figurent parmi les personnalités annoncées. Si la nature de l’évènement est très politique, il n’en sera pourtant rien. Ici, l’objectif ne sera pas d’influencer un propos, ni même de promouvoir un quelconque discours. C’est l’ADN même de l’organisation, n’hésitant pas à revendiquer son caractère apolitique. « Les personnes que nous accueillons ne souhaitent pas exhiber leur couleur politique. L’idée est d’être neutre et d’apporter une expertise, peu importe le thème abordé. Nous préférons parler des enjeux de la Tunisie», explique Kawtar, membre du TTT.

La réflexion en amont du partisanisme

Faciliter l’information envers les citoyens et privilégier la réflexion. C’est de cette manière que le Tunisian Think Tank souhaite agir. D’ailleurs, le débat sera organisé en trois temps bien définis : « à chaque fois, un expert de la question introduira la thématique, ne prenant aucunement part à la discussion. Ensuite, chaque représentant des candidats à la présidentielle exposera le programme de son parti en adéquation avec le sujet abordé », nous dévoile-t-on. Parmi les thèmes abordés, la politique intérieure, les relations internationales ou encore, la démocratie.

Cet évènement sera le seul proposé par l’organisation durant la séquence électorale. « Nous souhaitons surtout amener le vote. Apporter toutes les informations factuelles à la diaspora tunisienne », souhaite Kawtar. A partir de janvier prochain, le Tunisian Think Tank lancera des groupes de réflexion sur la situation en Tunisie.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer