Société.Deux imames pour une prière mixte à Paris

Anne-Sophie Monsinay (D) et Eva Janadin dirigeant une prière réunissant hommes et femmes, le 7 septembre 2019, à Paris. LIONEL BONAVENTURE / AFP

Le 7 septembre, pour la première fois en France, une prière a été dirigée par deux femmes. Une centaine de fidèles étaient présents. Hommes et femmes mélangés.

Pour la première fois en France, deux femmes ont dirigé un temps de prière musulmane dans une salle parisienne tenue secrète. Elles s’appellent Anne-Sophie Monsinay et Eva Janadin et étaient les deux imames qui ont réuni des centaines de fidèles, hommes et femmes mélangés samedi dernier. Elles souhaitent à l’avenir ouvrir une mosquée.

Faire entendre nos voix

Anne-Sophie Monsinay et Eva Janadin ont toutes les deux créé l’association « Voix d’un islam éclairé », il y a un an. « Face aux dérives dogmatiques, communautaristes et conservatrices de certaines interprétations de l’islam, nous ne pouvons plus nous taire », peut-on lire en préambule sur leur site internet, « Il est temps de faire entendre nos voix pour montrer que nous sommes engagés depuis des années dans une grande réflexion collective pour faire émerger des contre-discours pluriels ».

Fonds nécessaires

Parmi leurs soutiens, les deux femmes comptent sur les islamologues Omero Marongiu-Perria, Michaël Privot et Éric Geoffroy, mais également le président de la Fondation de l’islam de France Ghaleb Bencheikh et le philosophe Abdennour Bidar. Anne-Sophie Monsinay et Eva Janadin cherchent désormais des fonds nécessaires au développement de leur projet d’ouvrir leur mosquée.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer