Voyages.A Francfort avec Meriem Vidal

crédits photos : Archives personnelles Meriem Vidal - Innside - Bitter & Zart - Alan Copson/Robert Harding Premium/AFP - Hans-Peter Merten/Robert Harding Premium/AFP - Jan Haas/Picture-Alliance/AFP

“C’est une cité assez étonnante et dépaysante, qui est certes réputée pour être une ville d’affaires, mais sa richesse architecturale et son dynamisme culturel participent à son charme”, estime cette architecte de formation, créatrice de la marque de bijoux Calepinage. Si elle aime la ville natale de Goethe, où elle se rend régulièrement, c’est pour la diversité de ses édifices, bien sûr, mais surtout pour le surprenant contraste entre les vieux quartiers historiques, endommagés durant la Seconde Guerre mondiale et rénovés, et les constructions modernes, qui confèrent à cette capitale financière des allures de Nouveau Monde

S’offrir une chambre cosy avec vue

Le centre-ville de Francfort est le seul en Allemagne doté de gratte-ciel. Réservez une chambre à l’hôtel Innside pour la vue impressionnante qu’il offre et son design moderne. Cet établissement cinq étoiles, qui occupe huit étages (du 22e au 29e), est idéalement situé, non loin du quartier historique. Si vous n’y dormez pas, allez boire un verre au bar, profitez des concerts de jazz et des spectacles programmés.

Innside Frankfurt Eurotheum, Neue Mainzer Straße 66-68

Savourer un latte à la rose

Envie d’une pause café après une virée shopping – je vous recommande le Spazio, un concept store mode et déco (spaziofrankfurt.de) ? Direction le très beau salon de thé Bitter & Zart, à l’ambiance Art déco, à quelques encablures de la cathédrale. Les chocolats chauds sont à tomber, mais ce que je préfère, c’est le café latte à la rose. Vous ne serez pas déçus par les gâteaux maison et les différents chocolats proposés dans la boutique attenante. L’endroit est très fréquenté : il faut souvent patienter pour obtenir une table.

Bitter & Zart, Braubachstraße 14

Prendre de la hauteur

Inaugurée en 1999, la Main Tower, qui mesure 240 mètres, est un passage obligé. On accède à la terrasse d’observation, au 54e étage, via un ascenseur qui atteint la vitesse de 20 km/heure. En moins d’une minute, vous voilà devant un panorama époustouflant du paysage urbain, permettant de comprendre comment sont agencées les rues et les avenues. Si vous êtes sujet au vertige, passez votre chemin et allez plutôt flâner sur les berges paisibles du Main.

Main Tower Neue Mainzer Str. 52-58

Contempler des chefs-d’œuvre de Dürer ou Rembrandt au Städel

Sur la rive sud du Main, ce célèbre musée possède l’une des plus riches collections d’art européen du XIVe au XXe siècle : peintures, sculptures et photos. On peut y voir des tableaux de Sandro Botticelli, Albrecht Dürer, Rembrandt et même Francis Bacon. Fondé en 1815, il est à l’image de la ville, car l’édifice ancien a été doté d’une extension moderne en 2008. Mon coup de cœur ? Sa partie extérieure et son jardin agrémenté de puits de lumière. Je pourrais y passer la journée entière.

Musée Städel, Schaumainkai 63

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer