« Bayt Mal Al Qods » lance le Prix d’excellence journalistique Shireen Abu Akleh

 « Bayt Mal Al Qods » lance le Prix d’excellence journalistique Shireen Abu Akleh

HAZEM BADER / AFP

L’Agence Bayt Mal Al Qods a annoncé, lundi 23 mai à Rabat, la création de la subvention « Al Qods » pour le soutien à la liberté des médias et de la presse en relation avec les questions d’Al Qods et de la Palestine.

 

Cette subvention est octroyée par l’Observatoire « Rabat » d’observation, de suivi et d’évaluation, relevant de l’Agence Bayt Mal Al Qods, avec comme siège Al Qods Acharif. L’annonce intervient dans le cadre de la protection des journalistes et des professionnels des médias, toutes spécialités confondues, et de leurs sources d’information. Ainsi que dans le cadre des prérogatives de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, relevant du Comité Al Qods, en tant qu’institution sociale œuvrant à la protection et à la préservation du patrimoine civilisationnel de la ville sainte, berceau des trois religions monothéistes.

La cérémonie de lancement de cette subvention a été également marquée par l’installation du jury du Prix « Al Qods Acharif » d’excellence journalistique dans les médias de développement. Un prix qui profitera aux étudiants des instituts de presse et des médias, aussi bien au Maroc qu’en Palestine. La première édition du prix portera le nom de la défunte journaliste maqdessie Shireen Abu Akleh.

Un hommage à la mémoire des journalistes ayant perdu leur vie pour la vérité

A cette occasion, le Directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, Mohamed Salem Cherkaoui, a indiqué que cette bourse se veut un hommage à la mémoire des journalistes ayant perdu leur vie pour défendre le devoir de la profession et les valeurs de droit et de justice. Mohamed Salem Cherkaoui a ajouté que feue Shireen Abu Akleh a fait montre durant toute sa carrière professionnelle d’humanisme et d’engagement pour faire valoir la vérité. Il a expliqué que le choix de la défunte journaliste Shireen Abu Akleh pour porter le nom de la première édition du Prix « Al Qods Acharif » d’excellence journalistique tend à doter les journalistes à Al Qods et en Palestine des techniques et des compétences du travail journalistique.

Pour sa part, l’ambassadeur de Palestine à Rabat, Jamal Al Shobaki, a réaffirmé le rôle prépondérant que joue le Comité Al Qods, sous le leadership du roi Mohammed VI, pour la défense des valeurs sacrées de la nation. Le choix de feue Shireen Abu Akleh pour porter le nom de l’édition 2022 de ce prix s’inscrit dans le cadre du soutien constant au peuple palestinien et à ses causes justes, a-t-il ajouté. Le diplomate palestinien a en outre appelé les médias et les journalistes à transmettre la vérité sur les conditions en Palestine, relevant la nécessité d’une solidarité sans faille pour soutenir le peuple et la cause palestiniens.

Le prix « Al Qods Acharif » d’excellence journalistique dans les médias de développement a été lancé, en février, au profit des étudiants de licence et de master de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) et du département de l’information à l’Université Al Qods Acharif. Ce prix, fruit du partenariat entre l’agence Bayt Mal Al Qods Acharif et l’ISIC, d’un côté, et l’Institut de l’information moderne de l’Université Al Qods Acharif, de l’autre, vise à encourager les recherches et études relatives à la ville sainte et à sensibiliser davantage les générations montantes quant à la cause palestinienne.

 

Mohamed El Hamraoui