L’Institut du Monde Arabe fête la musique

 L’Institut du Monde Arabe fête la musique

IMA – BRAVO-ANA / ONLY FRANCE / AFP


Le 21 juin, la musique résonnera dans la rue des Fossés Saint-Bernard, à Paris. L’IMA reconduit le concept « dialogue des cultures » pour la Fête de la Musique.


La Fête de la Musique existe depuis 28 ans maintenant. Son créateur n’est autre que Jack Lang, l’actuel président de l’Institut du Monde Arabe. Il n’y a donc rien de surprenant de voir cette institution célébrer, comme elle le fait d’ailleurs chaque année, la musique le 21 juin.


Cette année, les festivités débuteront à l’Auditorium avec un concert regroupant l’orchestre Démos, le chœur d’enfants palestiniens du projet Amwaj et les enfants irakiens et syriens du projet « Mot d’accueil ».


Rencontre musicale


Amwaj est un projet qui regroupe 60 enfants palestiniens d’Hébron et de Bethléem. Ces jeunes vont s’associer avec d’autres jeunes, français, qui participent, eux, au projet Démos porté par la Philharmonie de Paris.


Cette rencontre se fera avec de la musique issue du patrimoine européen et du Proche-Orient, certains arrangements associant des éléments musicaux tirés des deux traditions.


Un mot enfin du projet « Mot d’accueil »: il s’agit d’un atelier artistiqueavec de jeunes migrants arabophones. Ils sont une dizaine, âgés de 12 à 16 ans et viennent de Syrie ou d’Irak.


Ils ont choisi un mot de la langue française qui leur semble incarner ce qui a fait d’elle une langue d’accueil et offrent, avec ce mot, le récit du parcours de vie qui l’accompagne. Ce travail précieux a été réalisé avec l’aide de l’écrivain Pierric Bailly.


Battle de danse hip-hop


Le reste de la soirée, se succèderont, aux platines et sur la scène, les mix de raï et de chaâbi marocain de DJ Nadbil ; l’afrobeat de I2S ; Qaïss ; Les Tambours de Kabylie avec Saïd Akhelfi; la magie orientale libanaise de l’Orchestre Gaby ; Fauzi « Raïlover » et enfin un battle de danse hip-hop sera organisé par l’association RStyle, avec, entre autres, Vagabond crew, Wanted et Melting force.


Chloé Juhel


 

Chloe Juhel

Chloe Juhel