Un bus pour booster l’emploi à Montreuil

 Un bus pour booster l’emploi à Montreuil

Mercredi 26 avril 2018 : Première escale du « Bus pour l’emploi »


Prochain arrêt : baisse du chômage dans les quartiers populaires. C’est du moins l’ambition de la ville de Montreuil avec, notamment, son « Bus pour l’emploi ».


Vaincre le chômage


18 % de la population au chômage, un chiffre que la ville de Montreuil combat avec plusieurs initiatives. Ainsi du 26 avril au 5 juillet, un bus pour l’emploi, avec à son bord des recruteurs proposant des postes à pourvoir rapidement, fera six escales dans tous les quartiers de la ville. « Montreuil offre ainsi la possibilité aux Montreuillois, à la recherche d'un emploi, C.V et lettre de motivation en main, d’aller à la rencontre des recruteurs présents pour les convaincre de leur envie de décrocher un poste » estime Djénéba Keita, Adjointe au maire en charge du développement de la vie économique, de l’emploi et de la formation professionnelle.


Mission insertion dans les quartiers populaires


Ce sont les quartiers populaires qui restent les plus touchés par le chômage. Depuis 2015, l’association Aurore Insertion est partenaire de la ville afin de mener une action combinée dans les quartiers avec des « permanences emploi ». Un véritable plus venant renforcer les structures déjà existantes et plus conventionnelles que sont le Pôle emploi, Cap emploi ou encore la Mission locale. Ces « permanences emploi » ont permis à des jeunes et des à adultes habitant les quartiers populaires du Bel Air, du Morillon, du Bas-Montreuil, de retrouver le chemin de l’emploi.


La jeunesse n’est pas oubliée


Outre les « permanences emploi », la ville a renforcé son arsenal envers les plus jeunes pour faciliter la recherche et surtout l’entrée sur le marché de l’emploi. Depuis deux ans, les « permanences 16-25 ans » sont des points d’information essentiels que la ville entend continuer de développer : « Ces permanences, mieux diffusées sur l’ensemble du territoire municipal, garantissent une offre de proximité en matière d’insertion et de découverte professionnelle pour les 16-25 ans ».


Charly Célinain


Aujourd’hui (26 avril), première escale du « Bus pour l’emploi », aux Grands pêchers/Bel air (Montreuil).

Charly Celinain

Charly Celinain