La mobilisation continue contre l’état d’urgence

 La mobilisation continue contre l’état d’urgence

Manifestation à Nantes en décembre 2015


 


Une nouvelle manifestation est prévue le 30 janvier dans plusieurs grandes villes de France. Et ce à l’appel de nombreux collectifs et associations.


 


Le réseau « STOP état d’urgence » s’est constitué après l’interdiction de plusieurs manifestations en novembre et décembre derniers. Les assignations à résidence de nombreux militants et les perquisitions, brutales et souvent sans fondement, ont renforcé leur action. Ils lancent un appel à manifester le samedi 30 janvier, juste avant les débats parlementaires de modification constitutionnelle, qui auront lieu le 3 février. A Paris, la manifestation aura lieu à 14h30 à République, même horaire au Havre devant l’Hôtel de ville, ou encore à 11h, à Périgueux devant l’ancienne mairie. Les lieux et heures des autres mobilisations sont à consulter sur le site www.stopetatdurgence.org


 


Stigmatisation des « musulman-e-s ou supposé-e-s l'être »


Ces collectifs ont plusieurs revendications : d’abord la levée immédiate de l'état d'urgence et de l'état d'exception permanent, mais également l’abandon de la constitutionnalisation de l'état d'urgence et de la déchéance de nationalité, sans oublier l’arrêt de « la répression et de la stigmatisation des manifestant-e-s et militant-e-s des mouvements sociaux, des migrant-e-s, des musulman-e-s ou supposé-e-s l'être, des quartiers populaires », et, enfin, le respect de la liberté de manifester, de se réunir et de s'exprimer. Parmi les signataires de cet appel, on retrouve AC!, APEIS, ATTAC, CCIF, DAL, FASTI, GISTI, Mamans toutes égales, MAFED, MRAP, Syndicat de la Magistrature, SNES PJJ-FSU, Sortir du colonialisme… entre autres. Cette mobilisation est rejointe par le collectif « Nous ne céderons pas ».


 


Chloé Juhel



 

Chloe Juhel

Chloe Juhel