Les Tijanes du Mali pour un Islam tolérant et une spiritualité tirée du rite malikite

 Les Tijanes du Mali pour un Islam tolérant et une spiritualité tirée du rite malikite

À l’occasion de son 10e anniversaire, le CONFENAT-Mali a salué les liens multiséculaires indéfectibles qui lient le Royaume du Maroc et la République du Mali

Le Conseil Fédéral des Adeptes de la Tariqa Tijania au Mali (CONFENAT-Mali) a rendu hommage au roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, dont l’orientation, l’appui et l’accompagnement à sa création ont été et sont toujours déterminants.

À l’occasion du dixième anniversaire de la création du CONFENAT-Mali, commémoré à Bamako, des personnalités politiques et les leaders religieux ont évoqué les liens multiséculaires indéfectibles qui lient le Royaume du Maroc et la République du Mali. Avec un accent particulier sur la grande spiritualité tirée du rite malikite qui prône un Islam tolérant.

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, a transmis à l’auguste assemblée la satisfaction et la haute sollicitude du roi Mohammed VI, tout en saluant cette initiative Tijane à l’échelon national malien, qui consiste à rendre un hommage appuyé au roi du Maroc pour Son rôle déterminant dans la conception et l’accompagnement de ce projet fédérateur ambitieux.

Une réconciliation des cœurs et des esprits au Mali

Tenant compte du contexte difficile au Mali et de la préoccupation concernant la paix et la réconciliation sur l’ensemble du territoire national, les Khalifs, les Chouyoukhs et les Mokademins ainsi que tous les disciples de la Tariqa Tijania au Mali, sous la direction du Comité exécutif du CONFENAT-Mali, ont décidé d’appeler le Seigneur des Mondes au secours du Mali, à travers une grande WAZIFA à l’échelle nationale, faisant savoir que le siège de Bamako et les dizaines de représentations du CONFENAT dans toutes les régions, les cercles et les communes à l’intérieur du Mali, ont élevé ensemble et concomitamment cette grande prière d’invocation d’Allah, le Tout-Puissant, afin qu’Il apaise et réconcilie les cœurs et les esprits.

Selon le CONFENAT-Mali, cette grande cérémonie a permis de mettre en avant l’efficacité, la sagesse et la grande valeur des enseignements de l’Islam médian (malikite), tel qu’appliqué depuis déjà des siècles par la grande majorité des musulmans au Maroc, au Mali et en Afrique occidentale en particulier, et tel qu’enseigné aux 500 imams diplômés de l’Institut Mohammed VI des Imams, Mourchidines et Mourchidates de Rabat.

Cette cérémonie, qui a réuni à Bamako un millier d’adeptes, a offert un cadre idéal de communion entre les différentes sensibilités musulmanes au Mali, dont des leaders religieux tels que Chérif Madani Haïdara, Président du Haut Conseil Islamique et Président du Groupement des Leaders Religieux au Mali, l’Imam Mahmoud Dicko, Président d’Honneur de cette Institution, les Présidents de la Quadiria et de la Quadiria Boudchichia, mais aussi un Haut Représentant de la Tijania Hamawia.

Mohamed El Hamraoui