Tunisie. La Tunisie inscrite sur la liste européenne des paradis fiscaux

 Tunisie. La Tunisie inscrite sur la liste européenne des paradis fiscaux


Les 28 ministres des Finances de l’Union européenne se sont entendus sur une liste de pays « blacklistés », tous extérieurs à l’Union européenne. C’est la première fois que l’UE s’accorde sur une « liste noire » de paradis fiscaux après les scandales récents qui ont révélé différents systèmes d’évasion fiscale : « LuxLeaks » fin 2014, « Panama Papers » en avril 2016 et « Paradise Papers » en novembre 2017.


Parmi les 17 pays listés figure la Tunisie aux côtés de pays comme Panama, les Îles Marshall, Macao, la Mongolie, Samoa ou encore Trinidad-et-Tobago. À noter que la Corée du Sud, les Émirats Arabes Unis et Bahrein ont également été inscrits dans cette liste noire. Une liste « grise » comportant 47 pays, dont le Maroc, a également été arrêtée. Elle concerne les États qui se sont engagés à lutter contre l’évasion fiscale.


La liste a été fixée selon 3 critères :


• La transparence fiscale : pratiquent-elles ou non l’échange automatique d’informations ?


• L’équité fiscale : appliquent-elles ou non, par exemple, des mesures fiscales préférentielles dommageables ?


• Mettent-elles en œuvre ou non les mesures de l’OCDE contre l’optimisation fiscale agressive ?


R.C

admin