“Oser entreprendre ensemble”, initiative du CEPS pour l’Afrique

 “Oser entreprendre ensemble”, initiative du CEPS pour l’Afrique

Salariés sur un chantier de construction à Rova de Manjakamiadana (Crédit photo RIJASOLO/AFP)

On connait l’attachement du Centre d’Etude et de Prospective Stratégique (CEPS) pour l’Afrique. Dans une démarche volontariste et en partenariat avec la Biennale de Luanda et l’Unesco, il organise le 26 avril 2021, une visio-conférence “Oser entreprendre ensemble” pour la jeunesse et l’entreprenariat sur le continent africain.

La crise du Covid a modifié notre perception de l’avenir et notre vision de l’entreprenariat. Et pourtant, la pandémie, malgré les difficultés qu’elle a imposées, n’a pas soudainement stoppé le désir de développement et d’économie dynamique. Notamment en Afrique, où les jeunes de moins de 25 ans représentent la moitié de la population !

Conscient du fait que la jeunesse africaine a besoin de s’impliquer dans leurs économies, le CEPS, en collaboration avec l’Unesco et la Biennale de Luanda, organise une visio-conférence ce lundi 26 avril entre 16h30 et 18h30. Au menu : Pourquoi choisir l’entreprenariat ? Comment améliorer les conditions d’employabilité de la jeunesse africaine ? et sur qui s’appuyer ?

>>Lire aussi : Economie Africaine : Comment redynamiser après le Covid-19 ?

Les intervenants prestigieux vont se succéder : Loic Tribot La Spière (CEPS), Vincenzo Fazzino (coordonateur de la Biennale de Luanda), Yvon Christian Elenga (doyen de la Faculté de Sciences Sociales et de Gestion de l’université catholique d’afrique centrale). Les  entrepreneurs ne sont pas oubliés avec la présence de Mossadeck Bally (président du groupe Azalai Hotels), Gérard Mangoua (président d’Ubipharm), Dora Massounga (fondatrice d’AZ Travel Consulting et Services), Suzanne Abrogoua (Fondatrice et directrice de Melabr) et Karim Hajji (Associé fondateur de GEM Finance). Enfin, les institutions publiques seront également de la partie durant cette visio-conférence avec Ali Eyeghe de la BAD, Juste Joris Tindy-Poaty, consultant Unesco et Louis Amede, directeur général de la fédération nationale des industries et services de Cote d’Ivoire (FNISCI).

Un plateau prestigieux qui promet de beaux échanges, le lundi 26 avril 2021 de 16h30 à 18h30. Liens d’inscriptions pour l’événement : Ici

>>Lire aussi : Loïc Tribot La Spière : “L’Afrique a des combats palpitants à mener”

La rédaction