Portrait de Laila Aziz, la styliste marocaine qui habille les célébrités du monde

 Portrait de Laila Aziz, la styliste marocaine qui habille les célébrités du monde

Laila Aziz, une passion marocaine ouverte sur le monde

Laila Aziz est entrée dans le monde de la création par la grande porte. Elle a créé à Los Angeles sa propre ligne de mode “Kayat”. De Jennifer Lopez à Selena Gomez, les stars s’arrachent ses créations.

Dans un style qui lui est propre, à la fois innovant et ouvert sur les autres cultures, la styliste marocaine Laila Aziz s’est positionnée dans la haute couture, en habillant les grands noms du show business, écrit le magazine Forbes dans sa version française.

Née aux Pays-Bas d’une famille originaire de Tanger, Laila Aziz a commencé à s’intéresser à la mode toute jeune. Intelligente, elle a su d’abord composer avec les projets que sa famille avait pour elle. Elle s’inscrit dans des études sérieuses, comme on dit, qui font vivre décemment. Laila Aziz fait son droit aux Pays-Bas.

>> Lire aussi :Ghalia Sebti exporte le zellige marocain partout dans le monde

Tenace, elle s’inscrit ensuite dans une formation en stylisme. Rapidement, l’épouse du célèbre chanteur marocain RedOne (alias Nadir Khayat) se consacre à sa passion et remporte un premier succès sur les tapis rouges des Grammy Awards. C’était déjà en 2006. C’est elle-même qui défilait avec une de ses créations. Elle raconte ses souvenirs : « Tout le monde me demandait quel designer avait créé ma tenue. Ça m’a encouragé à suivre cette voie », confie-t-elle à Forbes magazine qui lui consacre un article.

Sa prochaine destination, Paris

Laila Aziz lance quelques années après à Los Angeles sa propre ligne de mode, Kayat, de son nom. Elle commence à habiller les grands noms du show business. Un succès fulgurant qui surprend la créatrice marocaine elle-même. Ses clientes désormais viennent de partout, du Maroc, bien sûr, de Los Angeles mais encore de Dubaï.

Ouverte à toutes les cultures, la styliste marocaine s’inspire de ses voyages dans le monde et de sa curiosité à brasser différents styles. Chaque vêtement qu’elle crée porte les marques de sa source d’inspiration originelle.

En 2020, impactée par la crise sanitaire, elle se tourne vers le prêt-à-porter. « Parfois, ça ne marche pas comme on veut. Il faut savoir rebondir, quitte à se renouveler complètement », confie la styliste marocaine, sans cesse en quête d’innovation. Elle n’hésite pas à explorer de nouveaux univers et ouvre une boutique « lifestyle » et design à Dubaï. Toujours un projet sur le feu, sa prochaine destination est la capitale de la mode, Paris.

Mishka Gharbi