Rapatriement, dans 48 heures, des Marocains bloqués en Espagne

 Rapatriement, dans 48 heures, des Marocains bloqués en Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères et des MRE Nasser Bourita. Fatih Aktas / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le Maroc entamera le rapatriement des Marocains bloqués en Espagne dans 48 heures. C’est ce qu’a annoncé, mardi 9 juin à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Devant les conseillers de la deuxième chambre, Bourita a éclairé sur « le sort des Marocains bloqués à l’étranger, suite à la fermeture des frontières marocaines le 13 mars dernier ». Le ministre des AE a précisé que la fermeture des frontières est intervenue de manière graduelle entre le 3 et 13 mars.

Une durée de 48 heures étaient données aux ressortissants marocains pour renter au pays. Pour Bourita, le rapatriement  des Marocains ne se résume pas à mettre des avions à disposition. Il faut  réunir les conditions nécessaires à l’opération. Comme l’amélioration de la situation sanitaire au Maroc et l’augmentation du nombre de tests de dépistage.

31.800 citoyens recensés à l’étranger

Grâce à cette approche, le Maroc a pu rapatrier les Marocains bloqués à Sebta et Melilla, puis ceux en Algérie, selon Bourita.

En tout 1103 Marocains ont pu rentrer au pays. Tous les rapatriés, y compris d’Algérie, devront se confiner une dizaine de jours dans des hôtels.

Selon le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani, près de 31.800 citoyens ont été recensés à l’étranger. Les consulats et ambassades ont pris en charge les frais d’hébergement de 6.573 d’entre eux. Mais aussi les frais de soins de centaines d’autres.

>> Lire aussi : 

Rapatriement de 37 Marocains bloqués à Sebta

Le rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger pour bientôt

 

Mohamed El Hamraoui