Andrew Brown Jr tué.  La police américaine récidive !

 Andrew Brown Jr tué.  La police américaine récidive !

Andrew Brown Jr a été mortellement blessé par un policier. La victime n’était pas armée

Encore un afro-américain ! Andrew Brown Jr a été tué par un policier, mercredi 21 avril, en Caroline du Nord, à Elizabeth City.

Andrew Brown Jr a été mortellement blessé par un policier venu lui signifier un mandat de perquisition. Il devient la dernière personne noire tuée par la police américaine, depuis la condamnation de l’ex-policier policier Derek Chauvin.

Selon les médias locaux, citant des témoins, Andrew Brown Jr a été touché alors qu’il s’éloignait des agents. Le père de dix enfants n’était pas armé, affirme sa famille en se confiant à WAVF, une télévision locale.

Des manifestations ont éclaté dans la ville d’Elisabeth City le soir du drame. Un mouvement soutenu par des militants locaux. Keith Rivers, président de l’association nationale pour l’avancée des personnes de couleurs, explose devant les caméras ; « Les gens sont fatigués, frustrés, et veulent que cela cesse. Et la seule façon pour que cela cesse, c’est la transparence qui amène la confiance.»

Le shérif a promis la “transparence”

Un incident mortel survenu dans un climat de tension, au lendemain du verdict historique de  Derek Chauvin, jugé coupable de trois chefs d’accusation dont celui du meurtre de George Floyd à Minneapolis.  Mais aussi de la mort d’une adolescente de 16 ans, tuée par un policier de l’Ohio. Alors qu’elle semblait attaquer au couteau une autre personne.

>> Lire aussi :Le puissant discours de la sœur de Jacob Blake, criblé de balles par la police américaine

Le shérif du comté de Pasquotank, Tommy Wooten, a promis la transparence concernant l’enquête, lors d’un premier point presse.

Une enquête est déjà ouverte. Selon les témoignages de personnes présentes lors du drame, l’afro américain a été touché alors qu’il était au volant de sa voiture. La caméra piéton du policier, qui a tiré la balle, était allumée au moment du drame. Elle pourrait servir à l’enquête pour déterminer les circonstances de cette “bavure”.

Après la victoire, perçue comme telle, par la communauté internationale et localement, suite au verdict prononcé contre Derek Chauvin, l’euphorie tombe d’un coup.

 

Mishka Gharbi