Inauguration de la bibliothèque Assia Djebar

 Inauguration de la bibliothèque Assia Djebar

Inauguration par Anne Hidalgo de la bibliothèque Assia Djebar


Une toute nouvelle bibliothèque en plein cœur d’un quartier populaire parisien vient d’ouvrir ses portes. Cet après-midi, Anne Hidalgo, la mairie de Paris, a inauguré cet établissement qui porte fièrement le nom d’Assia Djebar.


Le jaune doré de la devanture tranche avec le gris des bâtiments qui l’entourent. La bibliothèque Assia Djebar, localisée entre les portes de Montreuil et de Vincennes, a ouvert ses portes il y a à peine une semaine et les plus jeunes semblent rapidement s’être appropriés les lieux, en ce mercredi après-midi. Les couloirs de livres et de bande dessinées sont vivants et le rayon jeux vidéo attire également son petit monde.


La bibliothèque porte le nom d’Assia Djebar, en hommage à l’écrivaine disparue en 2015. 1 000 m² au total pensés par le cabinet d’architecte Bernard Bühler et situé en plein cœur d’un des derniers quartiers populaires de la capitale, composé à 60% de logements sociaux, « pour toujours plus de culture et de découverte », précise Anne Hidalgo.


Le jeu, outil de médiation sociale


Cet établissement propose plus de 34 000 documents en prêt et en consultation, ainsi qu’une salle multimédia, une salle de travail et un espace dédié petite enfance. Dans cet espace, « le jeu est un outil de médiation sociale et de lien intergénérationnel », avec un coin jeux-vidéos et jeux de société, le tout avec le soutien de l’association Strataj’m ludothèque qui gère le local de la coordination de quartier.


Premier auteur nord-africain à l’Académie française


Cette bibliothèque porte donc fièrement le nom d’Assia Djebar, femme de lettres algérienne d'expression française. Auteure de nombreux romans, nouvelles, poésies et essais, Assia Djebar a aussi écrit pour le théâtre et réalisé plusieurs films. Elle est considérée comme l'une des auteures les plus célèbres et les plus influentes du Maghreb, élue à l’Académie française en 2005, devenant ainsi le premier auteur nord-africain à y être reçu.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel