La French Moroccan Touch

 La French Moroccan Touch


C'est une intiative qui risque de créer de nombreux émules. A la station F, l'un des plus grands incubateurs du Monde, la 1ère "French Moroccan Touch" a connu un vif succès. Organisé par la start-up Lok-Iz et le service économique de l'Ambassade du Maroc, cet évenement a réuni une soixantaine de chefs d'entreprises mais aussi des financiers et des business angels. Au programme : conférence, présentation de start-up, débat avec l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa et le ministre marocain de l'industrie, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.


Une première qui sonne comme une réussite ! '"Une dynamique pleine d'énergie" comme l'a précisé le ministre, Moulay Hafid Elalamy. Des rencontres se sont tenues en parrallèle avec le secrétaire d'Etat à l'économie numérique, Mounir Mahjoubi pour des projets très prochainement de co-émergence de start-ups francaises et marocaines. Le ministre a saisi aussi l'occasion de cette réunion pour annoncer qu'au prochain Viva Tech, le pavillon Maroc hébergera "les start-ups de toute l'Afrique". 


La start-up, Avekapeti, cantine collaborative qui met en relation des passionnés de cuisine d'un quartier et des personnes travaillant dans des bureaux a reçu le prix de la meilleure start-up de la French Moroccan Touch. Un prix remis à sa fondatrice, Fati Mrani par le secrétaire d'Etat de l'économie numérique, Mounir Mahjoubi. Une édition qui en appelle d'autres !



 


Voir aussi l'article suivant : 


Hanafi : "Il manque au numérique marocain, une communauté"


 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).