« Beya conseille », un cabinet de ressources très humaines

 « Beya conseille », un cabinet de ressources très humaines

Beya Zerguine


Le cabinet RH/Entrepreneuriat de Beya Zerguine s’est fixé pour objectif un peu particulier d’aider les demandeurs d’emploi à réussir à intégrer leur propre personnalité dans la rédaction de leur CV et à savoir se mettre en valeur lors d’un entretien d’embauche.


C’est en 2011 que naît « Beya Conseille ». Une entreprise par le biais de laquelle Beya Zerguine s’engage à détecter et valoriser les compétences, les atouts et donc la personnalité des candidats.


Après 13 années d’expertise, son constat est sans appel : « Nous vivons dans une société où tout nous est imposé », aime t-elle à rappeler avant de poursuivre « les critères de recrutement sont figés, basés sur des diplômes et des expériences. Les CV se ressemblent tous. Et les candidats ne savent pas « se vendre » en entretien. »


« Ne pas faire à la place des gens »


Son absence de « formation dans un moule bien précis » est un avantage pour Beya. Une force même. « Je ne veux pas faire à la place des gens. Je veux les accompagner pour qu’ils se recentrent sur eux afin de cibler leur projet professionnel ».


Le plus important pour ses clients, c’est d’abord de « se réapproprier sa vie privée, personnelle et professionnelle », explique Beya Zerguine.


Transmettre l'agilité entrepreneuriale


« Nous entendons souvent que nous sommes en crise. Le fait est que les entreprises continuent de recruter. 80 % de ces postes ne sont pas visibles », rappelle Beya Zerguine, la fondatrice de « Beya Conseille ».


Le but des formations prodiguées par ce cabinet de recrutement est d’attirer des personnes qui recherchent un travail mais qui n’ont peut-être pas la bonne méthode pour en trouver.


« Beya Conseille » propose de « transmettre l'agilité entrepreneuriale pour la recherche d'emploi », le tout en intégrant et en respectant au mieux la personnalité des chercheurs d’emploi.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel