Train du climat : prendre conscience des enjeux climatiques

 Train du climat : prendre conscience des enjeux climatiques

La ministre française de l’Écologie


 


Suite aux inondations meurtrières ayant touché les Alpes-Maritimes ce week-end (4 octobre), de nombreuses questions ont été soulevées et les enjeux climatiques ont été remis en avant. Hasard du calendrier, à deux mois de la 21ème conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), qui aura lieu à Paris, hier (6 octobre) était inauguré le « Train du climat ». Ce train parcourra la France, du 6 au 25 octobre, afin d'informer sur les questions climatiques. 


 


Savoir c'est pouvoir


A l'initiative des « Messagers du climat », un collectif de scientifiques et de la SNCF, le Train du climat fera étape dans 19 villes françaises. Ce train comprendra trois voitures présentant les enjeux climatiques et les impacts sur nos modes de vie, une voiture est spécialement dédiée aux conférences pour sensibiliser les concitoyens sur les enjeux du développement durable et sur leur propre rôle dans les actions concrètes à venir. Le train, mode de transport collectif propre, correspondant exactement au message porté : « Un train comme celui-ci c'est 48 semi-remorques en moins sur la route. C'est une tonne de co2 évitée pour 1000 km(…) la SNCF a baissé en quinze ans de 40% ses émissions de co2 par voyageur au km » rappelle Jacques Rapoport, Président délégué du directoire de SNCF, Président Directeur Général de SNCF Réseau.


 


Enjeux internationaux


« 140 pays ont désormais apporté leur contributions à l'ONU, c'est-à-dire leurs solutions concrètes, leurs actions, pour réussir la transition énergétique et climatique » indique Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Le climat, un enjeu international qui peut également devenir local comme le montre les inondations meurtrières des Alpes-Maritimes. La ministre a bien évidemment eu un mot pour les familles : « Aujourd'hui nous souffrons avec celles et ceux qui habitent les Alpes-Maritimes et qui viennent d'être très durement frappés par des phénomènes climatiques extrêmes. Aucun pays n'est à l'abri des dégâts du réchauffement climatique, aucune région n'est à l'abri. Nous avons tous la responsabilité de mettre en place des actions qui limitent le réchauffement climatique ». Une catastrophe qui vient rappeler l'importance des enjeux climatiques à l'échelle nationale et internationale.


 


Le Train du climat sillonnera les rails de France tout le mois d'octobre, quasimentjusqu'au début de la COP21 (du 30 novembre au 11 décembre) pour expliquer les enjeux, sensibiliser les citoyens et même les plus jeunes puisque des dizaines de classes vont pouvoir visiter le train suite au travail du ministère de l'Education Nationale. Cette jeunesse à laquelle sera léguée cette planète, mais dans quel état …


 


F. Duhamel

admin