Une battue organisée pour retrouver l’homme de 80 ans atteint d’Alzheimer

 Une battue organisée pour retrouver l’homme de 80 ans atteint d’Alzheimer


 


Depuis que son père a disparu, Hicham Terrak a décidé d’arrêter de travailler. « Je passe mes journées à tenter de le retrouver », lâche-t-il, un brin désabusé. Son papa, El Mekki Terrak, un Marocain de 80 ans, habitant de Champigny-Sur-Marne (94) et atteint de la maladie d’Alzheimer, n’a plus donné signe de vie depuis deux semaines. 


 


Le jour de sa disparition, il portait un costume de couleur foncé et un béret sur la tête. « C'est la première fois qu'il disparaît de la sorte », explique Hicham. « Il est à un stade peu avancé de sa maladie, donc il est assez autonome. Tout le monde le connaît dans le quartier. Je ne comprends pas ce qui a pu se passer », continue-t-il.


Après avoir fait le tour des commissariats des villes des alentours et coller des affiches un peu partout, Hicham et ses amis sillonnent désormais la région parisienne. Le week-end dernier, l’octogénaire aurait été vu à Paris, pas très loin du quartier de Barbès« Samedi, nous nous sommes rendus sur place mais pour l’instant nos recherches n’ont rien données », regrette-t-il.


Comme l’union fait la force, la famille Terrak lance un appel à l’aide. Elle donne rendez-vous « à tous ceux qui peuvent se libérer » ce mercredi 29 juillet à 16h15 à Paris devant le métro aérien à Barbès Rochechouart (Ligne 4).


« Nous remercions déjà toutes celles et tous ceux, et ils sont nombreux, qui nous ont apporté leur soutien depuis la disparition de mon père. Si chaque personne pouvait venir accompagnée, cela augmenterait nos chances de réussite », indique Hicham.


 


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune