Jeux méditerranéens 2022 : 6000 athlètes ont rendez-vous à Oran le 22 juin

 Jeux méditerranéens 2022 : 6000 athlètes ont rendez-vous à Oran le 22 juin

Du 25 juin au 6 juillet 2022, se tiendront les 19e Jeux méditerranéens à Oran.

Du 25 juin au 6 juillet, la ville algérienne d’Oran deviendra la capitale du sport méditerranéen. La ville accueillera la 19e édition des Jeux de la Méditerranée avec un an de retard pour cause de pandémie. Pour ce faire, la ville a vu les choses en grand avec 22 sites construits ou rénovés pour accueillir les 6000 athlètes venant de 26 pays.

Surnommée « la ville radieuse », cett cité de l’Ouest algérien, a de nombreuses facettes grâce à son mélange d’influences ottomanes, espagnoles et françaises. C’est grâce à cette riche culture et tradition qu’Oran a obtenu l’organisation des Jeux méditerranéens 2022.

« C’est une ville qui a connu beaucoup de développement ces derniers temps. La population de l’Ouest est très accueillante et tout le monde se prépare pour les Jeux méditerranéens, afin qu’ils se déroulent dans les meilleures conditions et que la 19e édition soit la mieux organisée, jamais. Ce sera donc une célébration pour la région oranaise, ce sera aussi une célébration pour l’Algérie », a-t-il déclaré.

Lire aussi >> Jeux méditerranéens de 2021 : Oran décroche la timbale

La première édition des Jeux méditerranéens a eu lieu en 1951, à Alexandrie, dans ce qui était encore le Royaume d’Egypte. Depuis, ils ont lieu tous les quatre ans dans un pays de la région. C’est la deuxième fois que l’Algérie les organise, après avoir accueilli l’événement en 1975 dans la capitale Alger. La dernière édition, en 2018, a eu lieu à Tarragone en Espagne.

 

22 sites, 24 disciplines 6000 athlètes

Plus de 6000 athlètes de 26 pays ont donc rendez-vous du 25 juin au 6 juillet prochain. Malgré les difficultés économiques de l’Algérie, Oran a réussi à construire ou rénover 22 sites dans et autour de la ville. Ils accueilleront 24 disciplines sportives proposées, dont le football, l’athlétisme, le cyclisme ou encore la voile.

« Le gouvernement algérien a déployé des efforts extraordinaires pour construire des installations qui répondent aux normes internationales. Il a également modernisé l’infrastructure existante au niveau requis. Je pense que l’Algérie sera bientôt en mesure d’organiser n’importe quel événement international », a déclaré Yacine Siafi, Directeur de la Jeunesse et du Sport d’Oran. La ville a également construit un village d’athlètes. Le nouveau quartier d’Oran, qui s’étend sur 36 hectares, peut accueillir près de 4300 athlètes et membres de délégations.

 

Un héritage pour la ville

Mais, le chantier principal a été celui du nouveau stade olympique de 40000 places qui a pris fin en 2019. Il accueillera des compétitions de football et d’athlétisme, et bien sûr la cérémonie d’ouverture et de clôture des Jeux. En outre, le stade a un terrain hybride, un mélange de gazon naturel et de fibres synthétiques.

Le président du Comité olympique des Jeux méditerranéens, Mohamed Aziz Derouaz a déclaré qu’il était important que le Comité d’organisation offre aux athlètes et au public de nouvelles installations. Ces jeux « ne peuvent se satisfaire des infrastructures existantes », a-t-il rappelé. Ajoutant que « la spécificité des Jeux est de laisser un héritage à la population et au mouvement sportif national ».

Mohamed C.