La Fondation Nationale des Musées du Maroc : un franc succès

 La Fondation Nationale des Musées du Maroc : un franc succès

Mehdi Qotbi, président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, peut être fier du bilan d’une décennie de réalisations au sein de cette jeune Fondation créée il y a dix ans, à l’initiative du Roi du Maroc. Mardi 8 juin, la Fondation a organisé une cérémonie au sein du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain. C’était l’occasion de dresser le bilan des activités de la Fondation depuis sa création et projeter ses perspectives d’avenir.

Mehdi Qotbi a tenu à rappeler les trois valeurs fondamentales qui inspirent les activités de la Fondation, à savoir « le partage, la transmission et la passion ».

Des initiatives emblématiques

Le président de la Fondation s’est félicité de certaines initiatives emblématiques «Picasso, Giacometti, César, Goya, Cézanne, Van Gogh, Monet, Sisley, Renoir, Matisse… Qui aurait cru un jour que ces grands noms de la peinture et de l’art feraient escale au Maroc, ici, entre ces murs ? De telles expositions inédites sur le continent africain mais aussi dans le monde arabe n’auraient pu être réalisées sans la dynamique impulsée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour la culture ».

>> Lire aussi : L’artiste marocain Mehdi Qotbi rencontre Brigitte Macron à l’Elysée

La culture, “une nécessité”

En dépit de la pandémie Covid-19, la Fondation est restée très active en recourant aux canaux digitaux et permettant aux marocains d’accéder aux expositions d’oeuvres d’art. Dans ce cadre, Mehdi Qotbi a déclaré qu «à la Fondation Nationale des Musées, nous avons intensifié nos efforts pour qu’elle soit plus que jamais présente dans la vie des marocains et qu’elle accompagne leur quotidien par des couleurs, de la douceur et des messages d’espoir ». Pour lui, « la culture est indispensable et vitale à notre société. Elle n’est pas un luxe mais une nécessité ».

>> Voir aussi : Mehdi Qotbi : “Le développement des musées au Maroc est cité en exemple à travers le monde”

Restauration et réaménagement

À cette occasion, la Fondation a aussi fait le point sur tous les chantiers de restauration et de réaménagement de plusieurs musées, notamment : musée la Casbah des cultures méditerranéennes de Tanger, du musée de l’Histoire et des civilisations de Rabat, du musée des confluences Dar El Bacha à Marrakech, du musée national de la céramique de Safi, du musée national du tissage et du Tapis Dar Si Saïd à Marrakech, du musée de la photographie à Rabat et du musée villa Harris de Tanger. D’autres musées sont programmés pour des travaux de réhabilitation pour les années à venir.

Un enrichissement de la scène culturelle marocaine

Mohamed Hajoui, Secrétaire général du gouvernement, a lu une allocution à cette occasion en confirmant l’apport de la Fondation dans le rayonnement de la culture muséale dans le Royaume, à travers l’enrichissement de la scène culturelle nationale. Dans le cadre de cette cérémonie, trois conventions ont été signées :

  • entre la FNM et l’Office national marocain du tourisme (ONMT) pour la promotion du tourisme et du partage du riche patrimoine du Royaume
  • entre la FNM et la ministre du tourisme et de l’artisanat pour la préservation, la restauration et la transmission de l’art du tapis
  • entre la FNM et le ministre de l’Education nationale, Saïd Amzazi, sur la gratuité des musées pour le corps enseignant

En clôturant la cérémonie, Mehdi Qotbi a tenu à saluer les donateurs, les mécènes et les partenaires qui ont contribué fortement à enrichir le patrimoine de la FNM.
En 10 ans d’activité intense, la FNM contribue à démocratiser l’accés des citoyens marocains, notamment les jeunes, à l’art et à la culture.

>> Lire aussi : “Le Maroc à travers les âges”, l’exposition phare sur l’histoire du pays

Malika El Kettani