La série marocaine « Ach Hada » primée au Festival arabe de la radio et de la télévision

 La série marocaine « Ach Hada » primée au Festival arabe de la radio et de la télévision

C’est une comédie populaire qui relate l’histoire de Si Brahim, un retraité qui partage son quotidien avec son épouse Lalla Naïma et leurs trois grands enfants

La 24ème édition du Festival arabe de la radio et de la télévision, ASBU, s’est clôturée à Tunis au terme de trois jours d’activités couronnées par la remise des prix aux productions télévisées et radiophoniques en lice.

Dans la compétition télévisée officielle, la série marocaine à succès « Ach Hada », (C’est quoi) produite par la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), a remporté le deuxième prix de la catégorie du drama (comédie). C’est une comédie populaire qui relate l’histoire de Si Brahim, un retraité qui partage son quotidien avec son épouse Lalla Naïma et leurs trois grands enfants. Réalisée par Safaa Baraka, la série a été diffusée par la télévision marocaine tous les jours au mois de Ramadan.

Selon les organisateurs, pas moins de 289 candidatures dont 147 programmes télévisés avec 108 dans la compétition officielle et 39 dans la section parallèle ont été présentées par une vingtaine de chaînes de télévision, outre les 18 sociétés de production.

La Palestine a remporté, dans la même compétition, le premier prix de reportages et le premier prix dans la catégorie documentaire ainsi que le deuxième prix de la catégorie Journal télévisé.

Un programme en arabe de China Global Television Network, (CGTN) a remporté le premier prix de la catégorie programmes télévisés dédiée aux films documentaires, variétés, spectacles et programmes culturels et scientifiques.

Depuis sa création en 1969, l’organisation panarabe de l’ASBU œuvre au renforcement des liens de coopération entre les organismes de radiodiffusion arabes en vue de développer le contenu de leurs productions audiovisuelles.

Les productions radiophoniques omanaises les plus primées

Pour ce qui est de la radio, les candidatures s’élèvent à 142 programmes radiophoniques dont 125 dans la compétition officielle et 17 dans la section parallèle.

Le Sultanat d’Oman est l’un des pays à avoir remporté le plus de récompenses avec cinq prix dans les compétitions radiophoniques officielles et parallèles.

Initiée par l’Union des radios et télévisions arabes (ASBU), dont le siège est à Tunis, cette édition s’est focalisée, notamment sur la cause palestinienne et la couverture médiatique arabe et étrangère de la situation en Palestine.

Le festival de l’ASBU accueille annuellement les instances membres de l’Union parmi les chaînes de télévision et stations de radio arabes publiques et celles des radios et télévisions privées, les sociétés de productions et les agences de presse arabes. Les sociétés de production et les chaînes et les stations de radio, non arabes, qui produisent et diffusent en langue arabe y sont également représentées.

>> Lire aussi : Cinéma. Abdelkrim Branine dénonce le plagiat de son roman par Amazon et Canal+

Mishka Gharbi