Le Maroc, deuxième investisseur africain en France

 Le Maroc, deuxième investisseur africain en France

Lors d’une conférence de presse organisée par le service économique régional de l’Ambassade de France au Maroc et la représentation de Business France au Maroc, Stéphane Lecoq, directeur d’activité Invest de Business France pour la zone Maghreb et Afrique subsaharienne, a déclaré que le Maroc est le deuxième investisseur africain en France, avec 6 projets et la création de 40 emplois en 2020. 

Deux autres pays africains figurent dans le top 25 des investisseurs étrangers en France, la Tunisie (20ème) et la Côte d’Ivoire (25ème). Stéphane Lecoq a précisé que d’autres projets sociétés marocaines sont dans le pipe, qui ont été reportés du fait de la crise Covid et qui seraient repris cette année. Business France a fait de Casablanca, pour son activité « Invest », son hub pour la zone Maghreb et Afrique subsaharienne. Cette antenne, qui a démarré son activité en 2015, accompagne les entreprises marocaines mais aussi celle de la zone de couverture qui envisagent d’investir en France. 

20 projets d’origine marocaine aboutis en France

Stéphane Lecoq a déclaré que sur la période 2016-2020, « nous avons enregistré 20 projets d’origine marocaine aboutis en France, soit une moyenne de 4 projets par an ». Et l’objectif pour 2021 est d’atteindre 10 projets d’origine marocaine. Pour la Cheffe du Service Economique Régional à l’Ambassade de France au Maroc, Cécile Humbert-Bouvier, le bilan des investissements internationaux en France en 2020, témoigne de la résilience de l’économie française face à la pandémie et de la confiance des investisseurs internationaux vis-à-vis de la France. En attestent les réalisations de 2020 qui demeurent à un niveau satisfaisant : 1215 de projets d’investissement qui ont créé ou maintenu 24.567 emplois, soit une baisse de 17% du nombre de projets par rapport à 2019 et de 13% seulement en nombre d’emplois. 

>> Lire aussi : Maroc/France. Un programme solidaire et social au profit des MRE au niveau territorial

Secteur de santé et des énergies renouvelables en croissance

Comme attendu, dans cette conjoncture de crise sanitaire aigüe, c’est le secteur de la santé qui a eu la part belle avec une augmentation significative de 40% du nombre de projets par rapport à 2019. Le secteur des énergies renouvelables a connu une réelle dynamique avec une croissance de 13% du nombre de projets en 2020 par rapport à 2019. 

Cette conférence de presse a été aussi l’occasion pour la Startup marocaine « Lycom Consulting » de présenter son projet abouti d’installation de son bureau européen à Rouen, BTPW Europe, qui mobilisera une équipe R&D dans les domaines de l’intelligence Artificielle et Big Data et adressera le marché international et notamment l’Afrique. Lycom Consulting a développé des solutions en mode SaaS de gestion RH en termes d’engagement des collaborateurs et de rétention des talents. 

>> Voir aussi : Ahmed Chami : “Il faut faciliter les échanges entre le Maroc et la diaspora marocaine”

Malika El Kettani