Maroc. 30 vols pour le rapatriement de 4 644 Marocains bloqués à l’étranger

 Maroc. 30 vols pour le rapatriement de 4 644 Marocains bloqués à l’étranger

Rapatriement Marocains bloqués à l’étranger. FADEL SENNA / AFP

Un total de 30 vols a été programmé entre les 21 et 27 juin pour le rapatriement de 4 644 Marocains bloqués dans 17 pays, sur fond de mesures anti-covid19, a annoncé lundi 22 juin, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

M. Bourita a affirmé que ces vols concerneront la Turquie, la Serbie, la Mauritanie, la Tunisie, la Hongrie, l’Autriche, les Émirats arabes unis, la France, le Portugal, la Suisse, la Pologne, les Pays-Bas, le Sénégal, la Belgique, l’Italie et le Royaume-Uni. Le nombre de bénéficiaires passera à 4 644 après le 27 juin, contre 3 151 rapatriés depuis le début de l’opération le 15 mai, soit une hausse 73 %, a indiqué le ministre lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants.

À partir du 28 juin, l’opération se poursuivra à destination d’Allemagne, d’Égypte, des pays du Golfe et de Turquie, ainsi que d’autres pays, a-t-il précisé, s’attendant au rapatriement au total de 7 800 ressortissants marocains. Concernant les pays d’Asie et d’Amérique latine, « une réflexion est en cours » pour la mise en place d’un hub régional pour regrouper les ressortissants marocains, en attendant l’organisation de vols vers le Maroc, a souligné M. Bourita.

Lundi 22 juin, les autorités marocaines ont commencé, une grande opération de rapatriement des Marocains bloqués en France, aux Émirats arabes unis, en Tunisie et aux Pays-Bas, à bord d’avions de la Royal Air Maroc. 20 vols ont été programmés du lundi 22 au jeudi 25 juin, en provenance de plusieurs capitales. Tous les rapatriés devront, à leur arrivée, se soumettre aux tests de dépistages au nouveau coronavirus (Covid-19) et devront se confiner dans des hôtels selon les procédures sanitaires en vigueur.

Un premier groupe composé de 310 Marocains rapatriés d’Espagne avait quitté, jeudi 18 juin, le lieu de confinement obligatoire de dix jours. Ce groupe avait passé neuf jours en isolement sanitaire dans un hôtel à Mdiq. Il a passé des tests PCR avant le confinement et d’autres après la fin de l’isolement. Aucun cas n’a été testé positif jusqu’à présent. Ces Marocains bloqués en Espagne ont été rapatriés à bord de trois vols à destination de Tétouan, mercredi 10 juin. Le même centre a accueilli 400 Marocains rapatriés de Turquie depuis deux jours. Il hébergera 600 autres en fin de semaine.

Selon le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani, près de 31 800 citoyens ont été recensés à l’étranger. Les consulats et ambassades ont pris en charge les frais d’hébergement de 6 573 d’entre eux. Mais aussi les frais de soins de centaines d’autres.

Mohamed El Hamraoui