Maroc. Une enveloppe de 290 MDH pour atténuer l’impact des récents incendies

 Maroc. Une enveloppe de 290 MDH pour atténuer l’impact des récents incendies

Des incendies ont éclaté simultanément dans plusieurs communes situées dans le nord du Maroc près de Larache

En application des directives du roi Mohammed VI, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a présidé  la signature d’une convention-cadre pour la mise en œuvre d’une série de mesures urgentes  visant à atténuer l’impact des récents incendies sur l’activité agricole et les forêts, et à apporter un soutien aux populations locales touchées, d’un coût de 290 millions de dirhams (MDH).

Cette convention, signée par plusieurs départements, des walis et les présidents de régions, comprend la prise de différentes mesures, à court et moyen termes, en vue d’apporter un soutien à la population pour la réfection des habitations touchées qui ont été recensées par les autorités publiques, de lancer des opérations de reforestation sur quelque 9.330 hectares et de remise en valeur des arbres fruitiers touchés, de renforcer les moyens de prévention et de lutte contre de nouveaux incendies et d’atténuer l’impact sur les éleveurs de bétail et les apiculteurs dans les régions touchées, tout en poursuivant la mise en œuvre des projets de développement économique intégrés dans les zones touchées. La convention porte également sur la création de 1.000 opportunités d’emploi supplémentaires dans la région de Tanger-Tétouan- Al Hoceima dédiées aux personnes touchées et aux membres de leurs familles pour travailler dans les chantiers du programme Awrach.

Le Chef du gouvernement a appelé tous les intervenants à veiller à la mise en œuvre immédiate des mesures d’urgence arrêtées en vue d’atténuer l’impact des incendies sur l’activité agricole et les forêts et de soutenir la population affectée par ces sinistres survenus au cours du mois de juillet 2022.

Les incendies de forêt, déclarés dans le nord du Royaume depuis le 13 juillet, ont détruit environ 9.200 hectares de couvert forestier dans les provinces de Larache, d’Ouezzane, de Tétouan et de Chefchaouen, dont 7.800 ha dans la commune de Souk L’qolla, selon  le ministère de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement rural et des Eaux et Forêts.

La progression rapide des flammes, attisées par des rafales de vent jusqu’à 45 km/h, avait contraint 1 156 familles à évacuer dix-sept  villages dans les zones incendiées de Larache, depuis samedi 16 juillet. Dans la région de Tétouan, près du port méditerranéen de Tanger, une soixantaine de maisons ont brûlé et près d’une centaine de têtes de bétail ont péri. Pas moins de 247 personnes ont été évacuées. À Taza, ce sont 420 villageois qui ont dû quitter leur domicile dans huit douars.

Mohamed El Hamraoui