Le gouvernement italien régularise les travailleurs agricoles

 Le gouvernement italien régularise les travailleurs agricoles

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte. Handout / Palazzo Chigi press office / AFP


L’annonce a été faite le 13 mai. Le Premier ministre italien va régulariser les travailleurs agricoles clandestins et ceux qui sont aides à domicile.


Une décision politique surprenante à bien des égards. L’Italie vient d’annoncer qu’elle allait accorder des papiers aux travailleurs agricoles clandestins. Le gouvernement a signé un décret, hier, le 13 mai, qui permet d’enclencher la régularisation des sans-papiers travaillant dans le milieu agricole et de l’aide à domicile.


Le but est d’accompagner la relance économique du papier et bien sûr d’apporter une couverture maladie aux travailleurs concernés, indispensable en cette période de crise sanitaire mondiale.


Justifier de leur présence en Italie


« Nous sommes arrivés à un résultat important dans le cadre de la lutte contre la criminalité et de la mise au jour du travail au noir », a déclaré le Premier ministre italien Giuseppe Conte, lors d’une conférence de presse.


Pour bénéficier de cette « main tendue » de la part du gouvernement, les sans-papiers devront justifier d’une présence dans le pays en date du 8 mars et avoir travaillé comme ouvriers agricoles ou aides à domicile avant le 31 octobre 2019.


Défense de la dignité


De nombreuses ONG et associations d’aide aux travailleurs clandestins se sont félicitées d’« un premier pas important – même si c’est limité à quelques secteurs – vers la reconnaissance des droits et la défense de la dignité de centaines de milliers d’étrangers présents ».


>> Lire aussi :

Chloé Juhel

Chloé Juhel