ONU. Les nouveaux paramètres du dossier du Sahara

 ONU. Les nouveaux paramètres du dossier du Sahara

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas lors d’une conférence de presse conjointe à l’issue d’une réunion le 17 décembre 2020 à Berlin, en Allemagne. MICHAEL SOHN – PISCINE / GETTY IMAGES / AFP

Le Conseil de sécurité de l’ONU prévoit de discuter la question du Sahara lors d’une séance à huit clos sur une demande de l’Allemagne, lundi 21 décembre.

 

Selon Reuters (article en anglais), citant des diplomates, une réunion à huis clos du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Sahara a été demandée par l’Allemagne. Cette réunion intervient après l’envoi de l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Kelly Craft, mardi 15 décembre, d’une copie de la proclamation du président Trump reconnaissant « que tout le territoire du Sahara occidental fait partie du Royaume du Maroc » au chef de l’ONU Antonio Guterres et au Conseil de sécurité.

>> Lire aussi : Sahara: L’eurodéputé Schuster, principal soutien du polisario, démissionne

“Seule base pour une solution juste”

Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité, et dont copie a été aussi envoyée au Secrétaire général de l’ONU, l’ambassadrice américaine souligne que la proclamation émise par le Président Trump reconnait que « l’ensemble du territoire du Sahara Occidental fait partie du Royaume du Maroc ».

Dans cette lettre consignée dans les annales des Nations unies en tant que document officiel du Conseil de sécurité, Mme Craft précise que la Proclamation américaine affirme aussi que la proposition marocaine d’autonomie est la « seule base pour une solution juste et durable au différend sur le territoire du Sahara Occidental ». La Proclamation réaffirme ainsi le soutien des Etats-Unis à « la proposition d’autonomie sérieuse, crédible et réaliste du Maroc comme seule base pour une solution juste et durable au différend sur le territoire du Sahara Occidental ».

>> Lire aussi : Sahara marocain. L’ONU réaffirme son soutien au processus politique pour le règlement du différend

“Le plan d’autonomie du Maroc comme seul cadre pour négocier”

« Les États-Unis estiment qu’un Etat sahraoui indépendant n’est pas une option réaliste pour résoudre le conflit et qu’une véritable autonomie sous souveraineté marocaine est la seule solution possible »,  précise le document historique. « Nous exhortons les parties à engager des discussions sans délai, en utilisant le plan d’autonomie du Maroc comme seul cadre pour négocier une solution mutuellement acceptable », souligne la Proclamation du Président américain.

Selon les observateurs, la décision américaine va changer tous les paramètres du dossier du Sahara à l’ONU. Le conflit issu de l’époque de la guerre froide ne devra plus s’éterniser suite aux blocages de l’Algérie. Une autre voie se dessine dans l’horizon pour une solution politique et durable sur la base de l’intégrité territoriale du Maroc.

>> Lire aussi : Les Etats-Unis reconnaissent la souveraineté du Royaume sur le Sahara

 

Mohamed El Hamraoui