Rapport/Covid-19 : un révélateur des politiques inégalitaires

 Rapport/Covid-19 : un révélateur des politiques inégalitaires

Rapport d’Amnesty international 2020/21 – Les effets néfastes causés par la crise Covid-19.

Attaques contre les droits humains, individualisme, le rapport annuel d’Amnesty international montre les effets néfastes causés par la crise du Covid-19.

 

Révélateur

« La pandémie a révélé toute l’ampleur du terrible bilan des politiques délibérément créatrices de divisions et destructrices qui perpétuent les inégalités, la discrimination et l’oppression » selon le rapport annuel d’Amnesty International sur la situation des droits humains.

Couvrant 149 pays, le rapport montre comment les minorités ethniques, les réfugiés, les personnes âgées et les femmes ont été davantage affectés par la pandémie, mais également comment les cas de violence domestique et liée au genre, sont le résultat direct de « décennies d’exercice toxique du pouvoir » souligne l’ONG.

Première ligne

Pour Amnesty international, le peu d’investissement dans les infrastructures publiques, en très grandes difficultés, a exposé encore plus les personnes les plus précaires et en première ligne.

Agnès Callamard, la nouvelle Secrétaire générale de l’ONG, va plus loin : « Les héroïnes et héros de 2020 ont été les professionnels de santé en première ligne qui ont sauvé des vies et celles et ceux qui se situent tout en bas de l’échelle des revenus, qui ont travaillé pour nourrir les familles et pour faire fonctionner les services essentiels. De façon cruelle, ce sont celles et ceux qui ont le plus donné qui ont été le moins bien protégés ».

Individualisme ?

« Des dirigeants de pays riches, comme l’ancien président Donald Trump, ont contourné les tentatives de coopération mondiale en achetant la plupart des stocks de vaccins disponibles dans le monde, n’en laissant guère pour les autres pays » indique le rapport. Celui-ci souligne une coopération mondiale défaillante concernant le vaccin contre le Covid-19, et notamment une absence d’incitation des entreprises pharmaceutiques à partager leurs connaissances et leurs technologies.

Pour Amnesty, la solution à cette crise, qui s’ancre dans la durée, doit être collective : « Nous devons tirer les leçons de la pandémie, et nous rassembler pour œuvrer ensemble de façon créative et courageuse afin que toutes les personnes soient sur un pied d’égalité ».

 

>> Lire aussi : Le réchauffement climatique sera pire que la covid pour le système de santé selon un rapport

 

Charly Celinain