SI Vaccin Covid: une base de données recensant les personnes vaccinées

 SI Vaccin Covid: une base de données recensant les personnes vaccinées
La Cnil a validé mardi la création, effective dès le 4 janvier, d’un fichier nommé “SI Vaccin Covid”. Il aura pour but d’établir une base de données recensant les personnes vaccinées, afin de prévenir l’apparition d’effets indésirables et d’organiser la campagne de vaccination.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a validé l’initiative mardi du décret pris le 25 décembre par le gouvernement. Les autorités pourront donc mettre en place “SI Vaccin Covid”, “SI” signifiant “système d’information”, un fichier regroupant les données des personnes vaccinées contre le Covid-19. Cette base de données entrera en vigueur le 4 janvier.

Double objectif

L’objectif du gouvernement est double : “SI Vaccin Covid” permettra d’organiser la campagne de vaccination : cibler les publics à traiter, être renseigné sur le rythme des vaccinations suivant les territoires, et prévenir les patients en cas d’apparition tardive d’effets indésirables.

Quatre types de personnes auront accès à ces données : les soignants ayant pratiqué le vaccin, le médecin traitant ou encore les agents de la Caisse national d’Assurance maladie et ceux de l’Agence de sécurité du médicament.

“SI Vaccin Covid” ne devraient pas lister les personnes ayant refusé le vaccin.

Vaccin non obligatoire

À plusieurs reprises, l’exécutif a souligné ne pas avoir l’intention de rendre le vaccin obligatoire et qu’il sera soumis au volontariat. De son côté, la Cnil a promis  qu’elle contrôlerait régulièrement le bon usage de cette base de données.

Le gouvernement précise ainsi que “SI Vaccin Covid” n’est pas une façon de préparer l’élaboration d’un “passeport sanitaire” qui limiterait certaines activités et certains lieux aux individus qui ont refusé le vaccin.

>> Lire aussi : Lancement de la campagne de vaccination en Europe

Malika El Kettani