Egalité femmes-hommes à Montreuil : bilan contrasté

 Egalité femmes-hommes à Montreuil : bilan contrasté


Point sur l'égalité salariale, dispositifs pour lutter contre les violences faites aux femmes, le rapport sur l'égalité femmes-hommes à Montreuil soulève quelques questions.


Salaires


Le rapport annuel sur l'égalité femmes-hommes concernant les effectifs de la Ville de Montreuil, dévoile que depuis plusieurs années la répartition est « quasi stable » avec 60 % de femmes pour 40 % d'hommes.


L'arbre qui cache la forêt puisque si l'on regarde la répartition des salaires, certaines inégalités persistent notamment pour les rémunérations les plus fortes.


S'il existe une « quasi-parité pour les rémunérations comprises entre 1841 et 2155 euros », au-delà la différence reste significative.


Près de 61% des salaires de plus de 2155 euros sont touchés par des hommes. Les femmes étant beaucoup plus concernées par les rémunérations les plus basses et donc par la précarité.


Lutte contre les violences faites aux femmes


Le rapport est également l'occasion de faire le point sur les dispositifs mis en place par la Ville de Montreuil pour combattre les violences faites aux femmes.


Ouverte depuis près de 20 ans, la Maison des femmes Thérèse Clerc propose une plateforme d'écoute et d'accompagnement des femmes victimes de violences.


Des permanences juridiques dédiées aux femmes victimes de violences sont tenues au Centre d’Information Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).


De plus, la Ville a mandaté une chargée de mission au service logement sur la question du relogement des femmes victimes de violences.


Les jeunes filles victimes de violences


Montreuil, via le réseau local de dispositifs, veut s'attaquer à un problème qui émerge depuis quelques années : « la montée des comportements pré-prostitutionnels (« michetonnage ») ». Un phénomène pris très au sérieux par la ville dont la Direction de la Tranquillité publique « a soutenu en novembre 2018 le démarrage d'une recherche-action sur les phénomènes pré et prostitutionnels de jeunes filles mineures ».

admin