3ème édition de la « Nuit de la solidarité »

 3ème  édition de la « Nuit de la solidarité »


Cette opération a lieu tous les ans. Ce jeudi soir, des bénévoles vont sillonner les rues de Paris, la nuit pour mieux mesurer la situation que vivent les sans-abris.

 


Près de 2000 Parisiens devraient participer à la troisième Nuit de la Solidarité organisée le 30 janvier, ce jeudi.


L’idée, c’est d’aller à la rencontre des équipes et personnes accompagnées dans les structures d’accueil et d’hébergement de son quartier.


Par groupe de 4 ou 5, les bénévoles sillonneront les rues de la capitale, pour parler, échanger et décompter les personnes en situation de rue


Anonymat


La Nuit de la Solidarité est organisée chaque année avec l’aide de plus de 400 professionnels du social. Elle consiste donc à décompter, une nuit donnée et de façon la plus exhaustive possible, le nombre de personnes en situation de rue (c’est-à-dire n’ayant pas d’endroit où dormir ou dormant dans un endroit impropre au sommeil, tel qu’une voiture, un hall d’immeuble, etc.).


Il est proposé à chaque personne rencontrée, anonymement et sur la base du volontariat, de répondre à un questionnaire.


Metz, Rennes, Grenoble


Cette opération n’est pas une intervention sociale mais un outil qui a pour finalité de mieux connaître les personnes en situation de rue. Il ne s’agit donc pas d’apporter des solutions le soir de l’opération. Outre Paris, de nombreuses villes pratiquent déjà cette démarche, comme New York, Bruxelles, Athènes, Sydney…. Et en France, il y a également Metz, Rennes, Grenoble, Montpellier, Toulouse et Lyon.

Chloe Juhel

Chloe Juhel