Eric Zemmour : “Maurice Audin aurait mérité 12 balles dans la peau”

 Eric Zemmour : “Maurice Audin aurait mérité 12 balles dans la peau”


Jusqu'où ira cet odieux personnage ? Eric Zemmour ou la haine comme culture. Invité du journal L'Opinion ce mardi 18 septembre, le polémiste d'extrême droite a une nouvelle fois tenu des propos abjectes. Venu faire la promotion de son dernier ouvrage, Zemmour a estimé que le militant communiste Maurice Audin "mort dans des conditions tragiques", "méritait 12 balles dans la peau". 


Arrêté le 11 juin 1957, en pleine bataille d'Alger par des parachutistes français, Maurice Audin, militant du Parti communiste algérien engagé pour l'indépendance de l'Algérie, fait partie des nombreux disparus du conflit.


Durant des années, l'Etat français avait expliqué sa disparition en parlant d'"évasion au cours d'un transfert". 


Jeudi 13 septembre, Emmanuel Macron s'est rendu chez sa veuve, Josette Audin, 87 ans, pour reconnaître publiquement que la disparition à 25 ans de son mari avait été "rendue possible par un système" et que Maurice Audin a "été torturé puis exécuté, ou torturé à mort".


"C'était un traître, c'était un type qui était contre la France, qui aidait le FLN à tuer des Français", a déclaré Zemmour. 


"C'était la guerre contre la France, ce type a pris les armes contre la France, c'était tout à fait normal qu'il fut exécuté", a-t-il encore affirmé, ajoutant que "la torture a quand même permis d'arrêter les attentats".

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune