Journée internationale de la femme africaine

 Journée internationale de la femme africaine

© AFP


Le 31 juillet, depuis plus de 50 ans, c’est la journée internationale de la femme africaine. En France, un blog met chaque année en lumière « 1001 visages ».


« Entre innovation et vision », c’était le thème de cette édition 2018. La journée internationale de la femme africaine est célébrée, chaque année, sur internet, via un blog né d’une rencontre entre Aoua Keita, à l’initiative avec d’autres militantes de la JIFA en 1962, et Grace Bailhache, entrepreneuse et coordinatrice de l’événement.


Cette rencontre a été révélatrice «d'un manque d'images récurrentes de femmes africaines inspirantes, diverses et multiples qui existent bel et bien », peut-on lire sur le site internet. Alors une idée s’est rapidement imposée : chaque année, tenter de mettre en lumière « 1001 visages » de la femme africaine.


7 reines et 7 muses


Le 31 juillet, les organisatrices du site internet ont invité les participant(e)s à poster des photos, des vidéos, des articles ou encore des chansons. Le but était de partager au maximum ces « héritages », via les hastags #JIFA2018.


Marie-Florence, Maimouna, Yann, Suzy, Bineta, Azimath et Marie-Inaya ont été désignées les sept reines de l’édition 2018. Cette journée a également été l’occasion de mettre en avant sept muses : Aissata, Carole, Clarisse, Adja-Mariam, Haweya, Géraldine et Rebecca.


Mais cette journée est aussi et surtout l’occasion de mettre en avant des loteries solidaires, des cafés littéraires ou encore des ateliers qui mêlent cuisine et écriture.


Chloé Juhel


Plus d’infos sur le www.journeefemmeafricaine.com

Chloé Juhel

Chloé Juhel