Le personnel du collège J. Baker en lutte pour ses élèves

 Le personnel du collège J. Baker en lutte pour ses élèves


Les membres du personnel du Collège Joséphine Baker (Saint-Ouen) sont mobilisés pour éviter l'expulsion à deux familles. 


Expulsions


« Deux familles du collège Joséphine Baker se trouvent dans des situations d'extrême urgence, l'une est sans domicile et l'autre est sur le point d'être mise à la rue, sa demande d'asile ayant été refusée : pas de trêve hivernale pour les étrangers » résument ainsi les membres du personnel du Collège Joséphine Baker à Saint-Ouen. Deux expulsions qui menacent directement des enfants qui ont entre 6 et 18 ans.


Action


« Nous savons qu'un élève soumis aux aléas du 115 ne peut pas étudier. Nous savons que des parents soumis aux aléas du 115, ne peuvent pas suivre l'éducation et la scolarité de leurs enfants » rappellent les membres du personnel du collège de Saint-Ouen. Ces derniers se mobilisent aujourd'hui (3 décembre) aux côtés des lycées Paul Eluard de Saint-Denis et Blanqui de Saint-Ouen, qui connaissent les mêmes problématiques : « nous refuserons symboliquement d'assurer notre fonction de personnel éducatif durant cette journée et nous nous réunirons pour alerter les pouvoirs publics ».


115 saturé


Le 115 gère pas moins de 40 000 places d'hébergement dans toute la région Ile-de-France, mais le système est totalement saturé. Eric Pliez, Président du Samu social de Paris qui gère le 115, déclarait que début septembre, sur une journée, la structure recevait les appels de 1000 familles, dont 300 à 400 enfants, pour lesquelles elle n'avait pas de solutions. La situation est catastrophique et c'est pour alerter les pouvoirs publics, mais également trouver des solutions, que le personnel du collège Joséphine Baker appelle à se rassembler devant la mairie de Saint-Ouen, aujourd'hui à 12h30.

admin