Unis-cité va chercher les jeunes handicapés

 Unis-cité va chercher les jeunes handicapés

THOMAS SAMSON / AFP


Le service civique pour une meilleure inclusion dans l’emploi. C’est l’idée de 2 associations pour remédier à la carence des jeunes handicapés dans ce dispositif.

 


Les jeunes en situation de handicap sont trop peu nombreux à bénéficier du service civique. C’est partant de ce constat chiffré que l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) et Unis-Cité ont décidé de travailler main dans la main pour y remédier.


En effet, aujourd’hui il n’y a que 1,5% de jeunes handicapés parmi les volontaires du service civique. Les explications et les obstacles ne manquent pas : méconnaissance du service civique, barrière mentale, manque de moyens humains et financiers pour bien les accueillir au sein des structures…


Or, le Service civique pourrait justement jouer un rôle positif dans l’inclusion dans l’emploi des jeunes en situation de handicap. Unis-cité et l’AGEFIPH, dont la mission est de favoriser l’emploi des personnes handicapées, vont donc se lancer conjointement dans une démarche pilote Handicap innovante en 2019-2020.


Outils et expérience


Unis-Cité compte près de 6% de jeunes en situation de handicap dans ses équipes. L’association s’est engagée pour l’accessibilité du service civique à tous les jeunes, avec un plan handicap en 2014-2015.


Grâce au soutien de partenaires privés, notamment Malakoff Médéric, l’association a développé des outils et une expérience dans l’accueil de ces jeunes. Résultat : depuis 2015, les promotions de volontaires Unis-Cité ont toutes compté plus de 5,6% de jeunes en situation de handicap.

Chloe Juhel

Chloe Juhel