La désopilante pièce “Je t’aime à l’Algérienne”

 La désopilante pièce “Je t’aime à l’Algérienne”


Deux séducteurs patentés, un Italien et un Algérien, se retrouvent dans un appartement. Carlo, interprétré par Hugues Duquesne, est amoureux de la soeur de Farid, joué par Kader Nemer. Entre jalousie, choc des cultures et rires, les deux auteurs et interprètes, enchainent les vannes sur le vivre ensemble et les différences du couple mixte.


Sommes-nous ouverts aux couples mixtes et au vivre ensemble quand cela nous concerne au premier chef ? C'est de ce constat, hautement d'actualité en ce moment, que les deux auteurs et interprètes de la pièce "Je t'aime à l'Algérienne" ont réussi à en faire un sujet où l'on rit de bon coeur.


Carlo, un séducteur italien, est amoureux de la soeur de son meilleur ami, Farid. Il lui annonce qu'il veut se marier avec sa soeur, Aïcha avec qui il sort depuis deux ans. Entre chansons, blagues et colère, les deux vont mettre leur amitié à rude épreuve, surtout quand rentre en scène Rachel, une ex-petite amie juive de Carlo, persuadée de se marier avec Elie Bensoussan, alias Farid.


Hugues Duquesne, ancien lascar gay, apparu à de maintes reprises dans l'émission "On ne demande qu'à en rire" sur France 2 et Kader Nemer, humoriste, ayant écrit la pièce "Bienvenue à Popole", arrivent à mettre à mal les clichés. La musique est entrainante, les gags souvent drôles ou au moins prêtant à sourire, et les acteurs bien dans le tempo.


Hugues Duquesne et Kader Nemer avaient un duo pendant plusieurs années (les Goubéens) avant de séparer pour mener leurs carrières respectives. Ils se sont retrouvés il y a 3 ans pour évoquer le thème de cette pièce, collant à une actualité brulante en ce moment où le vivre ensemble est mis à mal par les phrases choc et les déclarations à l'emporte pièce. Depuis, "Je t'aime à l'Algérienne" tourne en France et à Paris au théâtre du Trévise.


Alliant humour et romantisme, la pièce pioche dans la culture populaire, avec un beau message au final : celui de l'amour qui dépasse les religions, les différences et les statuts soclaux. Allez-y. A défaut d'aimer à l'Algérienne, vous rirez de bon coeur !


 


Je t'aime à l'Algérienne, d'Hugues Duquesne et Kader Nemer : 16 novembre à Toulon, 5 au 8 décembre à Rouen, 27 et 28 décembre à Berck, 31 décembre à Avignon, du 31 décembre au 12 Janvier à Nice, 18 Janvier à Râches


Egalement tous les samedis à 18:00 au théâtre de Trévise, Paris 9eme.


 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).