Trump : L’ancien président Barack Obama étrille son successeur

 Trump : L’ancien président Barack Obama étrille son successeur

Barack Obama lors de la convention démocrate

Les règles de bienséance connues entre les présidents américains des deux camps, sont largement tombées lors de la convention démocrate virtuelle. Dans un discours enregistré, l’ancien président a démoli Donald Trump dans un discours d’une vingtaine de minutes.

Bien sûr, le discours de Barack Obama méritait une salle comble comme les partis américains savent si bien le faire. Pas de ballons, de pancartes et autres animations ! Un discours enregistré et diffusé sur grand écran pour la convention démocrate virtuelle, Covid-19 oblige. Mais la forme n’est pas la seule modification majeure. Le fond étonne aussi !

>>Lire aussi : Cette journaliste arrête Trump qui s’estime être le meilleur président pour les Noirs

“Donald Trump n’est pas à la hauteur”

Rarement (voire quasiment jamais !), un ancien président américain aura été aussi virulent avec son successeur. Très en verve contre Donald Trump, Barack Obama estime que le président américain “pourrait montrer un certain intérêt à prendre le travail au sérieux,…mais cela ne s’est jamais produit”. Il accuse Trump de faire de la présidence un “show de télé-réalité de plus, dont il s’est servi pour capter l’attention qu’il recherche tant”. Il rajoute que l’homme “n’a pas muri dans ce job, parce qu’il en est incapable.”

Détaillant tout ce que le président américain a démoli durant sa présidence (et notamment toutes les dispositions prises durant ses mandats), il avertit aussi les Américains de ne pas laisser Trump et ses affidés “se saisir du pouvoir” et de ne pas “les laisser confisquer la démocratie.”

>>Lire aussi : Barack Obama, huit ans à la Maison Blanche

Un contentieux entre les deux hommes vieux de 11 ans

Depuis le musée de la Révolution américaine à Philadelphie, le président Obama souhaitait ainsi marquer les esprits et appeler les Américains au vote après une crise du Covid-19 qui a fait 170 000 morts aux Etats-Unis. Ce discours marquera l’histoire d’une animosité entre les deux hommes qui a débuté en 2011.

Le président Trump a la tête d’un mouvement nativiste, avait remis en question le lieu de naissance de Barack Obama. Après l’avoir forcé à publier son certificat de naissance, le président Obama avait alors moqué Donald Trump présent lors d’un discours des correspondants, occasion pour les présidents américains de faire des blagues.

Donald Trump aurait très mal vécu cette épisode et le New Yorker affirme que c’est ce discours qui aurait poussé Donald Trump à se présenter à la présidentielle de 2016.

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).