Conseil de l’Europe : “Comme le judaïsme, l’Islam fait partie de l’Europe”

 Conseil de l’Europe : “Comme le judaïsme, l’Islam fait partie de l’Europe”

Pour prévenir les actes antisémites et antimusulmans, la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe a nommé un Représentant spécial sur la haine et les crimes de haine antisémites et antimusulmans, s’alarmant d’une hausse considérable des attentats antisémites et antimusulmans.

Marija Pejčinović Burić, la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe vient de nominer le Directeur de la Communication du Conseil de l’Europe, Daniel Höltgen, en tant que Représentant spécial sur la haine et les crimes de haine antisémites et antimusulmans.

“Une hausse alarmante des attentats antisémites et antimusulmans”

Sur le site du Conseil de l’Europe, la Secrétaire Générale a commenté la nomination en déclarant : « Vendredi, cela fera un an qu’a eu lieu l’attentat antisémite mortel contre une Synagogue à Halle, Allemagne, pendant les fêtes juives de Yom Kippour. En février de cette année, à Hanau, un terroriste d’extrême-droite a tué 10 personnes, dont plusieurs d’origine musulmane. Nous n’avons plus affaire à des évènements isolés. Nous assistons aujourd’hui à une hausse alarmante des attentats antisémites et antimusulmans dans de nombreux endroits d’Europe, souvent déclenchés par des discours de haine en ligne, qui constituent un facteur aggravant. »

>> Lire aussi : Augmentation de 54% des faits antimusulmans en 2019

 “Comme le judaïsme, l’Islam fait partie de l’Europe d’aujourd’hui”

La Secrétaire Générale poursuit : « Comme le judaïsme, l’Islam fait partie de l’Europe d’aujourd’hui. Juifs et Musulmans ne devraient pas vivre dans la peur de la haine, que ce soit à l’encontre des gens ou de leurs communautés. La lutte contre la haine antisémite et antimusulmane et contre les crimes de haine est de dimension paneuropéenne. Mon Représentant Spécial s’attachera à fédérer les initiatives au niveau européen et à faire en sorte que l’expertise collective du Conseil de l’Europe soit pleinement mise à profit dans notre effort commun pour prévenir les actes antisémites et antimusulmans. »

>> Lire aussi : Attentat de l’Hyper Casher : “Yohan était le frère de tout le monde”

La liberté de ne pas subir de discrimination, notamment pour des motifs de religion ou de conviction, est au cœur de la mission du Conseil de l’Europe depuis son établissement en 1949. L’Organisation s’est également depuis longtemps associée au devoir de mémoire de l’Holocauste, précise la publication.

Le rôle du Représentant spécial

Le Représentant Spécial de la Secrétaire Générale fera la liaison avec ses homologues dans les Etats membres du Conseil de l’Europe, échangera des informations et des bonnes pratiques avec différents partenaires et renforcera la coopération pour développer des stratégies efficaces de lutte contre ces phénomènes au niveau européen.

Daniel Höltgen prendra sa nouvelle fonction le 1er novembre prochain. De nationalité britannique et allemande, il conservera la fonction de Directeur de la Communication qui est la sienne depuis 2010. Il a occupé précédemment de hautes fonctions au sein du gouvernement allemand et dans les institutions de l’UE, conclut la même source.

Malika El Kettani