Donel Jack’sman interpellé pour ses propos sur les marocaines

 Donel Jack’sman interpellé pour ses propos sur les marocaines

L’humoriste Donel Jack’sman (DR)

Internet a la mémoire longue ! L’humoriste Donel Jack’sman vient d’en faire les frais. En 2014, lors d’un sketch au Jamel Comedy Club, il s’en prenait au Maroc et plus spécifiquement aux Marocaines. Un spectateur l’a interpellé le 9 juin 2021 au théâtre de l’Européen. Depuis l’affaire Brahim Bouhlel, plusieurs actions visent ceux qui s’en prennent à la femme marocaine.

On est en 2014 dans l’antre de l’humoriste franco-marocain, Jamel Debbouze. Un jeune humoriste, français d’origine camerounaise, Donel Jack’sman débute dans le métier. On taquine, on rigole des uns et des autres. Dans un de ses sketches, l’humoriste déclame : “C’est un pays magnifique, le Maroc. Les gens sont accueillants, chaleureux. Les filles sont pas chères. (Rires et huées). Ecoutez-moi bien, j’adore le Maroc. Les Marocains vous avez une philosophie de la vie, que j’adore. Non au cochon, mais la cochonne, pourquoi pas ?

Des propos qui visent à provoquer et à rire,sauf que cela n’est pas du goût de tout le monde. Lors de son nouveau spectacle Ensemble au théâtre de l’Européen, un individu l’interpelle en lui disant “On ne t’aime pas ! C’est pas toi qui a dit que les marocaines sont des cochonnes ?

L’humoriste semble interloqué pour un vieux sketch. L’individu lui intime alors que c’est raciste et propose d’en venir aux mains. La sécurité s’interpose et l’évacue. Depuis, des comptes twitters demandent à la productrice Fanny Jourdan d’annuler les spectacles de Donel Jack’sman.

>>Lire aussi : L’acteur Brahim Bouhlel insulte les femmes et enfants marocains 

Des précédents dans les têtes

Il faut dire qu’entre temps, d’autres “humoristes” se sont essayés à critiquer le Maroc et que cela s’est très mal passé. En effet, l’acteur et humoriste Brahim Bouhlel accompagné du snapchatteur Zbarbooking et de l’acteur Hedi Bouchenafa, a copieusement traité les femmes marocaines de “p. que l’on paie en dirhams”. L’acteur de la série “Validé” écope de 8 mois de prison qu’il passe en ce moment à Marrakech.

De son coté, le 23 décembre 2018, Donel Jack’sman est victime d’une interpellation raciste. Au théâtre de la Cité de Nice, il se fait traiter de “sale noir” à 3 reprises. Il reçoit alors plusieurs soutiens dont celui de Christophe Castaner, ministre de l’intérieur et du président Emmanuel Macron.

 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).