Un livre “repère” sur l’économie africaine

 Un livre “repère” sur l’économie africaine


L'Agence Française de Développement (AFD) a eu la bonne idée de participer avec les Editions La Découverte, à un livre nécessaire : "L'économie africaine 2020" dans la collection Repères. L'occasion de se renseigner sur les tendances macroéconomiques, la dette, l'industrialisation, la migration et l'urbanisation en Afrique.



Quelles sont les grandes tendances économiques de l'Afrique ? Comment avoir un point de vue cohérent sur le continent et son économie sans points de références pour l'analyse ? C'est pour répondre à ces grandes questions que l'Agence Française de Développement a décidé de publier, avec les Editions de la Découverte, le livre "l'économie africaine 2020". Un ouvrage nécessaire et indispensable. "L'Afrique est une priorité de la France et de l'Agence Française de Développement, souligne la directrice du pôle Afrique à l'AFD, Rima Le Coguic. On a remarqué en regardant les publications actuelles qu'il n'en existait pas qui permet de renseigner une documentation des indicateurs macro-économiques en Afrique en tant que continent dans son ensemble"



La conférence a été l'occasion de présenter par exemple les tendances macroéconomiques du continent. Comme le souligne Yasmine Osman, Economiste dans la cellule Economie & Stratégie du Département Afrique de l'AFD, "la croissance en Afrique de 3,2% se maintient en 2019 malgré le ralentissement mondial. C'est un taux qui est en deçà des taux qui existaient dans les années 2000, de l'ordre de 5%. 5 régions sont plutôt dynamiques et deux sont en retrait. Ceux qui s'en sortent bien sont l'Afrique du Nord, les pays du golfe de Guinée hors Nigéria, l'Afrique de l'Est, ceux de l'Océan Indien et plus étonnant les pays du Sahel malgré le contexte sécuritaire. L'Afrique australe est en difficulté en raison de la situation économique de l'Afrique du Sud et les pays d'Afrique centrale en raison de la faiblesse des cours du baril de pétrole"


Et le livre aborde également les questions de la dette et du surendettement, de l’industrialisation ou encore de la migration, en cassant un certain nombre de préjugés. Il en va de même avec le phénomène d'urbanisation qui n'est pas, contrairement à ce que beaucoup croit, dûe à un exode rural massif. "Globalement pour l'ensemble de l'Afrique, la majorité de la croissance urbaine se réalise dans les campagnes, dans les villes petites et moyennes et non plus dans les grandes capitales, comme l'explique Irène Salenson, urbaniste et chargée de recherches à l'AFD. Les grandes capitales continuent à croître mais ce ne sont pas elles qui enregistrent la majorité de la croissance démographique."



Après la présentation de ce livre, l’AFD doit tenir une série de conférences avant le sommet France Afrique qui se déroulera en juin à Bordeaux.


L'économie africaine 2020, collection Repères, Editions La Découverte


Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).