« Banlieue, 10 ans après », un film « à la rencontre de ceux qui font tenir les cités »

 « Banlieue, 10 ans après », un film « à la rencontre de ceux qui font tenir les cités »

Un film qui a besoin de vous.


 


L’équipe a suivi les familles de Zyed et Bouna, elle est sur le terrain depuis 10 ans et veut montrer les images qui permettent de comprendre comment les banlieues tiennent encore debout. Le documentaire de Ladj Ly et Saïd Belktibia« Banlieue, 10 ans après » a aujourd’hui besoin de financement.


 


En 2005, Ladj Ly, habitant des Bosquets, a filmé le quotidien de sa banlieue, retranscrit dans le documentaire « 365 jours à Clichy-Montfermeil ». Ce documentaire a été diffusé dans de nombreux festivals, a rencontré une grande adhésion, « mais nous n'avons jamais réussi à le diffuser à la télévision », explique l’équipe du film. Alors, aujourd’hui, en 2015, Ladj Ly et Saïd Belktibia reviennent avec un nouveau projet, prolongeant « 365 jours à Clichy-Montfermeil ». « Dans nos quartiers, ça ne brûle plus. Nous avons une petite idée de ce qui fait tenir les gens… Et nous aimerions vous le montrer », peut-on lire sur la plate-forme de crowdfundingKickstarter. Un joli teaser, dans tous les sens du terme.


 


Bombe à retardement


L’analyse est claire : « Ce qui a un peu calmé les choses, alors qu'on vit toujours la vie du ghetto, c'est l'Islam. La religion et les associations (…), c'est ça qui canalise les gens, ce sont ces leaders qui permettent aux gens de garder leur estime de soi. Sans eux, dans nos quartiers, ce serait une bombe à retardement ». « Sur fond de cités en déliquescence et de cache-misère, les jeunes des quartiers, leurs grandes sœurs, leur imam, nous livrent les clés d’une organisation sociale où la solidarité remplace l’égalité, où la foi a remplacé l’espoir », promet l’équipe du film. Ni voix off (« la cité est assez bavarde »), ni commentaire (« si on leur en donne la possibilité, les banlieusards savent parler d’eux-mêmes »).


 


Payer l’équipe, « une fois n’est pas coutume »


Ladj Ly et Saïd Belktibia, réalisateurs du collectif Kourtajmé, travaillent ensemble depuis vingt ans, du « Sheitan » à La Caution en passant par les clips de Jay-Z et les projets photo de JR. En avril dernier, ils étaient tous deux en sélection officielle au festival de Tribeca pour leurs courts-métrages, respectivement « Les Bosquets » et « Ghettotube ». Ils ont commencé à filmer, avec le soutien des « Films du Worso » (Timbuktu). Mais il leur manque des fonds pour payer l’équipe, « une fois n’est pas coutume »… 


 


Chloé Juhel


Lien pour contribuer au financement de ce projet :


 


https://www.kickstarter.com/projects/1934605438/banlieue-dix-ans-apres


 

Chloe Juhel

Chloe Juhel