Hommage national à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne

 Hommage national à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne

Hommage national à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne

L’Elysée a indiqué que ce sera l’emblématique université parisienne qui accueillera l’hommage national, mercredi 21 octobre, au professeur Samuel Paty, assassiné le vendredi 16 octobre dans les Yvelines. Symbole de la connaissance, ce choix a été fait “en accord avec la famille du défunt”, a précisé la présidence.

C’est à la cour d’honneur des Invalides que se tiennent traditionnellement les hommages nationaux. Compte tenu des circonstances de l’assassinat terroriste à l’encontre du professeur Samuel Paty, qui a trouvé la mort pour avoir diffusé des caricatures du prophète Mohammed dans son cours de liberté d’expression, c’est à la Sorbonne que l’hommage national prendra place.

“Tribune pour l’expression des libertés”

“Temple de la connaissance, lieu historique de l’enseignement universitaire français, foyer du génie français, la Sorbonne à travers les siècles a toujours su être une tribune pour l’expression des libertés et des idées, un lieu qui aujourd’hui revêt une dimension symbolique forte”, a souligné l’Elysée. La présidence a précisé que l’organisation de l’événement a été discutée avec la famille du défunt, que le président Emmanuel Macron a reçu lundi.

Le choix de ce lieu historique, emblème de l’enseignement et du débat d’idées, fait écho aux paroles prononcées par le chef d’Etat au soir de l’attentat à Conflans-Sainte-Honorine, qui a évoqué un professeur tué “parce qu’il enseignait, parce qu’il a prôné à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire”. La cérémonie portera notamment sur la laïcité et la liberté d’expression.

>> Lire aussi : Hommage à Samuel Paty : émotion et résilience à Nantes

Organisation de la cérémonie

L’hommage se tiendra mercredi 21 octobre autour de 19 heures, en présence de la famille de l’enseignant décapité, Samuel Paty, et des corps constitués de l’État, traditionnellement invités aux cérémonies civiles et militaires selon un décret de 1989. Il y aura par conséquent, en plus du président de la République, des membres du gouvernement et présidents des chambres parlementaires et anciens chefs de l’État. François Hollande a confirmé lundi à BFMTV qu’il serait présent. Le Conseil français du culture musulman (CFCM) a également confirmé sa présence.

Un hommage adapté au contexte sanitaire

Il devrait y avoir un nombre réduit de personnes sur place, entre 300 et 500 invités, notamment du fait de la dimension des lieux. La cérémonie devrait être courte, à cause du couvre-feu instauré à Paris et sa région à 21 heures.

La Sorbonne, hôtesse des victimes du terrorisme en 2015

La Sorbonne avait déjà été le lieu d’un hommage aux victimes du terrorisme en 2015. François Hollande, alors président de la République, y avait conduit une minute de silence pour les attentats du 13 novembre, lorsque François Hollande s’y était rendu pour une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Malika El Kettani