Lauréate EMERGING Mediterranean #2 : Saoussen Ayari (Tunisie)

 Lauréate EMERGING Mediterranean #2 : Saoussen Ayari (Tunisie)

Saoussen Ayari, CEO et fondatrice d’AI Diagnosis Vision (DR)

A l’issue du Digital Talk organisé par EMERGING Mediterranean, 5 lauréats ont vu leurs projets soutenus. Aujourd’hui, nous découvrons le parcours de la tunisienne, Saoussen Ayari, CEO et fondatrice d’AI Diagnosis Vision. Cette plateforme web utilise l’intelligence artificielle pour aider les médecins avec les radiographies.

Nous ne sommes qu’aux balbutiements de l’intelligence artificielle. L’accumulation des données dans de nombreux domaines devrait permettre à l’avenir d’ouvrir notre perception scientifique. C’est par ce biais que la tunisienne, Saoussen Ayari, fondatrice et CEO d’AI Diagnosis Vision a choisi d’améliorer la santé de ces concitoyens.
Avec sa plateforme, elle utilise le potentiel de l’AI pour analyser les radiographies des dentistes. Cet appui aux dentistes tunisiens leur permet d’avoir un diagnostic précis et de leur indiquer le traitement adéquat. La plateforme répond aussi au manque d’équipement en radiologie dentaire qui entraîne des faux diagnostics et de nombreux examens complémentaires dispensables en fournissant aux dentistes, aux hôpitaux et aux cabinets privés des analyses adéquates.

Une vocation médicale au départ

Native de Nabeul, dans le nord-est de la Tunisie, Saoussen Ayari a baigné dans un climat familial d’enseignants, physique pour son père et arabe pour sa mère. “Nous avons pris le meilleur de nos parents, mon frère jumeau et moi, indique Saoussen Ayari. Je me suis concentré sur les mathématiques, la physique et la chimie avec mon père alors que mon frère a choisi la voie de ma mère (rires). On avait un jeu avec mon père où je remportais 5 dinars si je résolvais des énigmes scientifiques.
A l’adolescence, elle se voit femme d’affaires. Après son bac, Saoussen Ayari souhaite avoir un impact sur la santé. “A 17 ans, mon frère a eu un accident et c’était la première fois que je rentrais dans un hôpital public. J’ai vu des cas dramatiques et la qualité des soins qui laissait à désirer.

Un souci d’améliorer la santé tunisienne

Elle suit alors des études de médecine dentaire à Monastir pendant 7 ans. Elle observe le déficit en radiologie dentaire, notamment à partir de sa 3ème année d’études. “Dans les hôpitaux, certains attendent deux mois, jusqu’à un an, pour avoir des radiographies. Dans des cas de cancer, plus on prend tôt la maladie, plus on peut avoir le traitement adéquat. Mais, dans l’hôpital où j’étais, il n’y avait qu’un seul scanner, quand il n’était pas en maintenance. De plus, il n’y avait pas assez de médecins pour rédiger le rapport.

Alors que Saoussen Ayari prépare sa thèse de doctorat, son fiancé l’oriente vers les possibilités de l’intelligence artificielle. Il lui propose de travailler sur les images radiologiques. Avec son encadrant et le directeur du service de radiologie, ils collectionnent de la data. “Ce n’était pas simple d’amasser les informations. Il y avait non seulement la sécurité des donnée des patients mais aussi le manque de numérisation de ces informations qui étaient sur des films radiologiques.

>> Lire aussi : Les 5 finalistes du digital talk d’Emerging Mediterranean 2021

L’Intelligence Artificielle, pierre angulaire d’AI Diagnosis Vision

Elle observe très vite, que ses nouveaux moyens technologiques aident les médecins dans leur diagnostic. Gain de temps, précision des données, amélioration du rapport… L’intelligence artificielle devient alors un outil médical nécessaire.

Avec un couple d’amis, l’idée d’une société autour de l’intelligence artificielle médicale fait son bout de chemin en 2019. AI Diagnosis Vision nait en 2020 avec un capital de 10 000 dinars tunisiens. Avec plusieurs partenariats avec des facultés et des hôpitaux, l’algorithme s’affine. Le diagnostic s’avère correct dans 92% des cas. Une méthodologie où il a fallu convaincre le corps médical. “Au début, les médecins avait peur de cette technologie. Ils pensaient qu’elle pourrait les remplacer. Après des essais, ils ont compris que ça améliorait la vision de leur travail.

Saoussen Ayari, CEO et fondatrice d'AI Diagnosis Vision
Saoussen Ayari, CEO et fondatrice d’AI Diagnosis Vision (DR)

Son entreprise obtient des financements assez rapidement. Il faut dire que le secteur du numérique en Tunisie dispose de structures efficaces d’accompagnement. “Le fait d’être une femme ne m’a pas posé de problème. C’est plus le côté jeune qui a pu en effrayer certains pour miser sur notre société.” La réussite de son projet a poussé le jury d’EMERGING Mediterranean à la nommer lauréate 2021. “Ca nous permet de nous ouvrir à l’international et d’améliorer notre stratégie. On a pu valider les pitchs et mettre en valeur notre entreprise.

Passionnée de musique classique et arabe, Saoussen Ayari, qui pratique le violon depuis plusieurs années, espère bien que sa société pourra contribuer à l’harmonie du secteur médical tunisien.

 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).