Madaëf oxygène le tourisme marocain

 Madaëf oxygène le tourisme marocain

Al Hoceïma

“Madaëf ECO6”. C’est le nom du nouveau programme de la société leader de l’investissement touristique au Maroc, Madaëf, qui entend stimuler l’entreprenariat au sein des destinations touristiques. La participation à ce programme se fera à travers des appels à projets qui démarreront le 6 octobre 2020.

Dans un communiqué diffusé le 28 septembre, Madaëf, Branche Tourisme du Groupe CDG, a annoncé le lancement de l’initiative Madaëf ECO6, une initiative à l’approche pragmatique visant la dynamisation de l’entrepreneuriat et le développement des écosystèmes autour de ses grands projets et destinations touristiques.

Le programme est ouvert à tous les porteurs de projets, artisans, startups, TPME, désireux de s’installer durablement au sein des destinations touristiques, avec un focus particulier sur les dimensions d’inclusion sociale, de développement durable et d’innovation, écrit le communiqué. Y sont notamment éligibles les projets d’animation touristique, les concepts innovants mettant en valeur l’artisanat local et les produits du terroir, les projets porteurs de solutions technologiques, de développement durable, ou, plus généralement, de services destinés aux touristes, aux stations et unités hôtelières et golfiques installées.

>> Lire aussi : Tourisme Maroc. Mobilisation pour la saison d’hiver 2020/2021

Un programme en 6 éditions

Le programme sera déployé en 6 éditions : Taghazout Bay, Saïdia Resorts, Al Hoceima, Tamuda Bay, Fès ainsi qu’une édition dédiée au réseau des golfs du Groupe. Les entreprises sélectionnées accéderont  à une offre d’accompagnement spécialement conçue et adaptée pour garantir la réussite de leurs projets, précise le communiqué.

Cette offre se déclinera à travers 6 plateformes :

1. Un accompagnement professionnel encadré par une équipe d’experts en entreprenariat et stratégie ;

2. Un accès aux marchés, à une première commande pouvant aller jusqu’à 500 000 DH et une visibilité auprès d’une cinquantaine d’unités hôtelières et golfiques à l’échelle nationale ;

3. Un accès à une infrastructure dédiée au sein des stations à des tarifs avantageux

4. Un accès à des financements, à des crédits bancaires négociés jusqu’à 5 MDH, des subventions de partenaires ou encore des solutions de fonds propres destinées aux entreprises les plus innovantes ;

5. Un fast track de facilitation des circuits administratifs ;

6. Un pass-club permettant l’accès à des services aux entreprises à des tarifs préférentiels.

Les appels à projets démarreront le 6 octobre 2020.

Malika El Kettani